Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 19.03.2019
    PostFinance Arena
    4-3AP
  • 21.03.2019
    Les Vernets
    2-3AP

20 minutes de trop !

Hier soir, c’était le dernier match de l’année 2018 du GSHC. Il est heureusement temps de dire au revoir à cette année 2018, sacrément chaotique (et le mot est faible) pour faire place à 2019.

 

Mais avant d’aller passer les fêtes de fin d’année au chaud et en famille, il fallait d’abord se concentrer sur ce dernier match, qui voyait le GSHC affronter Bienne, équipe n’ayant pas rejoué depuis la pause nationale, alors que le GSHC en était déjà à son 3e match de la semaine. Pour l’équité physique, on repassera… merci pour ce calendrier chaotique lui aussi !

 

Le premier tiers était vieux de 7 minutes, lorsque les arbitres sifflaient la première pénalité du match contre Daniel Vukovic. Une occasion pour le EHCB d’ouvrir la marque devaient se dire les supporters biennois. Mais contre toute attente, Bienne s’est montré peu dangereux et c’est même Noah Rod qui partait en contre-attaque et qui loupait son 1 contre 1 avec Jonas Hiller. Un peu plus d’une minute plus tard, c'est au tour de Bienne de partir sur le banc des pénalités. Les 2 équipes se retrouvaient donc à 4 contre 4. À 15 secondes de la fin, Dominik Diem faisait la passe parfaite (malheureusement pas la dernière) à son coéquipier, Anssi Salmela, qui pouvait se dégager des joueurs genevois et ajuster la lucarne droite du but de Gauthier Descloux. C'était 1 à 0 pour Bienne. Un but contre le cours du jeu au vu des nombreuses occasions genevoises de ce début de tiers. Mais comme la veille contre Zoug, les Genevois ne lâchaient pas et leur abnégation était récompensée à 5 minutes de la fin du tiers. Le GSHC se retrouvait à 5 contre 4 pour deux minutes suite à une erreur de Samuel Kreis pour avoir retenu son adversaire. Après 4 secondes, Noah Rod pouvait marquer le 1 à 1 suite à un engagement gagné par Cody Almond et une assist d’Arnaud Jacquemet. Cela peut aller vite en hockey !

 

Le deuxième tiers était à peine entamé depuis un peu plus d’une minute qu’à la surprise de tous, Daniel Winnik faisait une assist pour Goran Bezina qui ajustait le haut de la lucarne droite du but de Jonas Hiller et marquait le 2-1. Les Genevois ne pouvaient pas mieux reprendre ce deuxième tiers. C’était même 3 à 1 au milieu du 2e tiers, lorsque Kevin Romy transmettait parfaitement un puck à Jonathan Mercier, qui, étonnamment, se retrouvait seul devant le gardien et pouvait concrétiser cette opportunité. Les supporters genevois ayant fait le déplacement faisaient exploser leur joie. Ce tiers qui voyait le GSHC dominer ce match par 27 tirs à 19, se terminait sur ce score de 3 à 1. Les joueurs pouvaient repartir au vestiaire avec le sourire aux lèvres. On était alors alors loin de penser que ce match allait basculer du tout au tout…

 

En effet, le début du troisième tiers commençait bien plus difficilement, puisqu’après 2 minutes, les Biennois retrouvaient le chemin du but par l’intermédiaire de Michael Hügli et des assits de Dominik Diem (encore lui) et Marco Maurer. À la suite, Daniel Rubin ratait “the big” occasion de mettre le 4 à 2... C'était l’occasion d’en remettre une couche et de faire taire le public biennois qui avait enfin retrouvé de la voix. Au lieu de cela, une baston entre différents joueurs permettaient à Bienne de reprendre l’ascendant sur ce match. Quelques minutes plus tard, Daniel Winnik partait sur le banc des pénalités suite à un coup de crosse. Les occasions biennoises furent très nombreuses de les voir égaliser, mais la défense genevoise tenait encore bon. Malheureusement, les tentatives se multipliaient pour des Biennois en plein ascendant physique sur le GSHC et ce, même après la fin de la pénalité genevoise. Finalement, à la 49e minute, que ce que l’on redoutait arriva; les Biennois égalisaient par Toni Rajala sur une assit de l'infatigable Dominik Diem (encore et toujours lui)… Dans la foulée, Tanner Richard était puni de 2 minutes pour crosse haute (2 minutes qu’il contestait immédiatement et encore à la fin du match auprès des arbitres...) ce qui permit à Bienne de mettre le 4e goal après 7 secondes de pénalité. Michael Hügli, laissé bien seul au milieu des Genevois, pouvait marquer sur une assist, je vous le donne en mille, de Dominik Diem. La messe était dite. Le GSHC venait d’encaisser 3 goals en 8 minutes. Lui qui avait le match en main, l’a complètement lâché en moins de 10 minutes. Un défi physique sans doute insurmontable pour le GSHC dans ce troisième tiers. Lui qui jouait son troisième match de la semaine alors que le EHCB n’en était qu’à son premier. Le dernier goal dans la cage vide du EHCB n’était alors que mathématique. Le mal était fait depuis le milieu du troisième tiers.

 

On aurait espérer une autre fin pour ce dernier match de l’année 2018, une semaine parfaite se profilait pourtant après deux tiers. Un match comme une année à oublier, pour repartir sur de meilleures bases en 2019. En attendant, toute l’équipe de 1905.ch vous souhaite ses meilleurs voeux pour 2019 et d’excellentes fêtes de fin d’année en famille et entre amis. See you next year!

    Les bières

  • Jonathan Mercier

    Pour ton joli goal qui aurait dû faire la différence.
  • La pause

    Bienvenue pour soigner les bobos et espérer récupérer quelques joueurs blessés.
  • Noah Rod

    Très joli premier goal, et belle abnégation dans ce match. Encore plus de concrétisation la prochaine fois et tu auras la meilleure bière.
  • Dominik Diem

    4 points en 5 goals… La prochaine fois soit malade contre le GSHC STP.
  • Le 3e tiers

    À ne montrer dans aucune école de hockey !
  • Le calendrier

    Le EHCB jouait son 1er match de la semaine, pendant que le GSHC jouait son 3e. Vous trouvez ça normal ?