Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 19.03.2019
    PostFinance Arena
    4-3AP
  • 21.03.2019
    Les Vernets
    2-3AP
  • HC Sierre
  • 09.08.2019

    19:00
  • HK Ardo Nitra
  • 13.08.2019
    Le Sentier
    19:30

Adieu Tobias

Une page de l’histoire du club va se tourner ce soir. Hommage.

 

Tobias,

 

On ne se connaît pas vraiment, si ce n’est pas le biais de quelques mots échangés ici ou là. Pourtant, depuis 1721 jours, tu fais partie, à ta manière, de ma vie. Comme tu fais partie de celle de tous les amoureux du GSHC.

 

1721, c’est précisément le nombre de jours qui séparent l’officialisation de ta signature avec notre club de la cérémonie de fin de saison de ce soir. Cérémonie qui te réservera, je l’espère, l’ovation que tu mérites. Et qui nous donnera une dernière occasion de te voir revêtir notre beau maillot.

 

Durant ces 5 saisons passées dans notre club, tu nous auras fait vibrer, hurler, rêver. De par ta classe et tes arrêts venus d’ailleurs, tu auras plus d’une fois fait lever les Vernets et je soupçonne même certains d’avoir eu quelques pensées peu catholiques à la vue de certains de tes sauvetages. Je n’ai pas en mémoire (qui pourrait s’en vanter ?) tous tes arrêts, mais s’il ne devait en rester qu’un, je citerais probablement celui, pharaonique, du 4 février 2012 à Fribourg. Un arrêt décisif, à la 59ème minute d’un match tendu qui aurait vu Fribourg égaliser sans cet arrêt venu de je ne sais où. Tout un symbole.

 

Il y en a eu tellement d’autres qui ont forgé ta légende. Il n’y a clairement pas de mots pour décrire ce que tu nous as fait ressentir durant ces 294 matches joués pour nous. Ce que je sais, c’est que quand je me remémore ton passage chez nous, je ne vois presque rien de négatif à retenir. Les seuls bémols resteront sûrement ce fameux lancer de canne à Fribourg et l’absence de titre, pour lequel tu n’es de loin pas responsable. Pour le reste, tu as été phénoménal de bout en bout.

 

Dès aujourd’hui, à l’évocation de ton nom, tous les supporters genevois se rappelleront de toi comme du plus grand gardien de l’Histoire du GSHC. Nous nous rappellerons de Tobias Stephan le gardien extraterrestre, bien sûr. Mais nous nous rappellerons également de l’homme. Sincère, droit et facilement abordable, tu n’as jamais triché quand tu as porté notre maillot, pas même au moment de l’annonce de ta signature à Zoug. Ta dernière interview respire la sincérité et personne n’osera remettre en doute ton attachement à notre club. Le GSHC perd aujourd’hui un immense gardien, mais aussi un grand homme.

 

Aujourd’hui Tobias, nous chanterons une dernière fois ton refrain préféré, celui que les Vernets ont scandé à de maintes et maintes reprises. Un adieu sans doute vibrant, car tu auras à jamais marqué ce club de ton empreinte.

 

Tu as choisi de te rapprocher de ta famille et de vivre une nouvelle aventure du côté de Zoug. Personne ne peut critiquer ce choix, tout au plus allons nous le regretter. Nos routes se recroiseront donc dès la saison prochaine, lorsque tu viendras aux Vernets avec un autre maillot. Je ne sais pas encore si je dois me réjouir de l’ovation qui te sera réservée ce jour-là ou si je dois déjà regretter les malheurs que tu feras subir à nos attaquants.

 

Nos routes se séparent ce soir, après 5 ans de vie presque commune. Et malgré tout ce qui précède, je crois ne pas avoir été capable de te faire comprendre à quel point TOUT LE PUBLIC des Vernets te sera éternellement reconnaissant.

 

Je te souhaite tout le meilleur pour ta nouvelle vie qui commencera tout bientôt. Avec un petit bémol toutefois : ne nous emmerde pas la saison prochaine !!

 

MERCI POUR TOUT, Tobias Stephan.