Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 19.03.2019
    PostFinance Arena
    4-3AP
  • 21.03.2019
    Les Vernets
    2-3AP

Chris McSorley

Entraîneurs
22.03.1962
cm / kg
Présentation

Issu d’une famille de hockeyeurs, Chris est le frère de Marty qui fut le garde du corps attitré de Monsieur Wayne Gretzky lors de deux victoires en Coupe Stanley. Après une courte carrière de joueur ou son plus grand fait d’armes fut de mordre le nez d’un adversaire au cours d’une bagarre, Chris décida vite de s’orienter vers une carrière d’entraineur. Arrivé à Genève en 2001 avec le groupe Anschutz, Chris est toujours en poste onze ans après, longévité que seul Arno Del Curto ne peut lui envier. Depuis lors, Chris est certainement l’entraineur qui fait le plus parler et le plus controversé du paysage hockeyistique helvétique. Il est adulé du bon côté de la Versoix et détesté de l’autre, mais comme il le dit : « I don’t care what they think about me ». Jamais avare en commentaires acerbes et en coups de gueule, Chris détonne dans le gentil petit pays de Bisounours qu’est la Ligue suisse de hockey sur glace.

Caractéristiques

Sa citation favorite : We will have time to rest when we’re dead

 

Sa promesse éternelle : j'apprendrai le Français la saison prochaine

 

La phrase que ses joueurs entendent le plus : What the F*** are you doing ?!? Move your F***ing ass !!!

Interview
Chris McSorley : "Quand tu es grenat une fois, tu es grenat pour toujours"
Brèves
McSorley: «A Genève, je veux léguer un titre et une nouvelle patinoire» (TdG)
Chris McSorley, l'as du coup de poker (Le Matin)
Ils ont agressé le car du GSHC:  McSorley pardonne et les invite (TdG)
Une journée haletante dans le sillage de Chris McSorley (TdG)
Et dire qu'il n'a pas encore rugi (Le Matin)
Il y a le feu aux Vernets (Le Matin)
Ge/Servette sans McSorley? L’idée ne séduit pas les sponsors (TdG)
Hugh Quennec semble bien décidé à lâcher Chris McSorley (TdG)
McSorley: «De toute la saison, aucun joueur ne s’est plaint…» (TdG)
GSHC: violons accordés (Le Matin)
McSorley a pris son bâton de pèlerin (Le Matin)
McSorley: «L’entraîneur sera libre de ses choix» (TdG)
Chris McSorley se veut rassurant (TdG)
Pour conjurer le sort, McSorley est prêt à «sacrifier un poulet» (TdG)
Chris McSorley n’a pas sorti son fouet (TdG)
«J’ai monté le chauffage sur certains joueurs» (TdG)
Ge/Servette poursuit sa chute. Les raisons du problème divisent (TdG)