Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 19.03.2019
    PostFinance Arena
    4-3AP
  • 21.03.2019
    Les Vernets
    2-3AP
  • HC Sierre
  • 09.08.2019

    19:00
  • HK Ardo Nitra
  • 13.08.2019
    Le Sentier
    19:30

Crosby or not Crosby ? That’s the question !

La rumeur fait le buzz depuis dimanche : et si Sydney Crosby débarquait à Genève ?

 

Si un jour on m’avait dit que je devrais écrire un article sur la possible arrivée de Crosby à Genève, je n’en aurais pas cru mes oreilles. Sérieux, Crosby ! Vous réalisez juste ce que ça représente ?

 

Avant d’approfondir un peu le sujet, quelques statistiques histoire de bien comprendre de qui on parle. Crosby c’est :

- 434 matches de saison régulière en NHL, plus 68 en playoffs

- 609 points en saison régulière (223 buts – 386 assists), soit 1.40 point par match

- 90 points en playoffs (33 buts – 57 assists), soit 1.32 point par match

- Vainqueur de la Coupe Stanley et médaillé d’or aux JO

- Plus jeune capitaine permanent de l’histoire de la NHL

- Et on vous passe la liste de récompenses individuelles

 

Et le tout à 25 ans. Il est considéré comme l’un des meilleurs joueurs du monde, si ce n’est LE meilleur. Et si pour l’instant son arrivée est plus un doux fantasme qu’autre chose, le simple fait de l’imaginer porter notre beau maillot à de quoi nous faire saliver.

 

Une bonne chose ?

 

Poser la question de savoir si l’arrivée de Crosby aux Vernets serait une bonne chose peut paraitre crétin. Il y a pourtant un certain nombre d’interrogations qui entourent cette éventuelle arrivée.

 

Tout d’abord, la question du montant à aligner. On parle de plus de 300'000 CHF par mois, et on doute que dans ce montant ne soient compris son logement, son moyen de locomotion et tout un tas d’autres petits avantages.

 

Ensuite, son état de santé peut faire souci. Le temps qu’il a passé à l’infirmerie ces deux dernières saisons n’incite pas à l’optimisme, lui qui n’a plus disputé une saison complète depuis 2009-2010. On peut considérer qu’il serait plus que risqué de griller une licence d’étranger pour un joueur si fragile.

 

On pourrait enfin douter de sa motivation. Quelle serait-elle ? Viendrait-il en Suisse en vacances ou pour tout donner pour son club de passage ?

 

Il y a ensuite la question de sa position sur la glace. Alors que c’est en défense que nous semblons avoir le plus besoin de renfort, il serait peut-être plus judicieux d’engager un top défenseur de NHL plutôt que son meilleur attaquant.

 

Pourrait-on sérieusement refuser ?

 

Malgré les réserves posées ci-dessus, qui serions-nous pour refuser un tel transfert ?

 

S’il devait atterrir en Suisse, cela signifierait que la saison de NHL aurait été annulée. A son âge, avec les soucis physiques qu’il a connus, son intérêt est de jouer, son envie également. Il ne viendrait donc pas ici sur un patin dans l’attente d’un dénouement outre-Atlantique. Et pis bon, au pire des cas, un Crosby sur un patin en Suisse, ça devrait quand même le faire niveau comptable, non ?

 

On n’ose même pas imaginer ce que représenterait son transfert au niveau marketing (pour autant que le club arrive à suivre), réputation et autres. Les retombées seraient importantes, l’impact médiatique énorme.

 

Pour moi, la réponse est clairement : NON, nous ne pouvons pas refuser une arrivée comme la sienne. Même s’il y a certaines réserves, pouvoir dire un jour « J’ai vu jouer Crosby jouer au GSHC », ça n’a pas de prix. Je n’ai d’ailleurs aucun mal à faire abstraction de toute considération plus réfléchie pour le voir arriver chez nous. Si il y a moyen de le faire venir, il faut foncer !

 

Notez que malgré tout, je n’y crois pas, pour tout un tas de raisons, mais rien ne m’empêche d’espérer. Et pour me consoler, si Chris veut faire venir Stamkos à la place, je devrais pouvoir surmonter cette épreuve !