Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 15.12.2017
    Malley
    3-5
  • 19.12.2017
    Les Vernets
    19:45
  • 21.12.2017
    Les Vernets
    19:45

Demain est un autre match !

Durant toute la soirée d’hier, j’avais cette musique en tête : « Un jour comme aujourd’hui, je suis tombé amoureux, ne me demande pas pourquoi, mon cœur bat pour toi, les années ont passé, et on est toujours là, et ce soir comme jamais, Irréductibles Grenat ».

 

Alors si quelqu’un nous demande si c’est un jour comme aujourd’hui que nous sommes tombés amoureux de cette équipe, je crois que c’est râpé. Ce n’est clairement pas dans ce 4e derby contre Fribourg, perdu sur le score de 4 à 1, que le sentiment de fierté prédomine. Qui plus est quand c’est la 4e défaite contre cette même équipe. Match sans grande passion, sans retournement de situation, avec peu d’ambiance dans la patinoire. Bref, on doit quand même sacrément s’accrocher pour garder en tête les paroles de cette chanson et avoir l’espoir que cette équipe puisse faire quelque chose cette saison, avec à sa tête Craig Woodcroft.

 

Qui plus est, la semaine a été compliquée, avec plusieurs interrogations non résolues suite aux articles parus dans les journaux sur les problèmes financiers du club, sur une partie des actions de Quennec toujours non vendues, sur le projet de patinoire qui n’avance pas et bien sûr, le décès de Doudou dont l’hommage aura été magnifique aux Vernets. Et malheureusement, ce week-end ne nous aura pas permis d’oublier complètement ces tourments. Une victoire contre Lausanne la veille avait mis du baume au cœur, mais la défaite face à Fribourg a fait réapparaître tout aussi rapidement les doutes.

 

Hier soir, c’était un match avec trop d’approximations et de déchets, un jeu bien trop pauvre du GSHC. Combien de petites passes en trop devant le goal avant de tirer qui font échouer les possibilités de marquer ? Ou encore pertes de puck coupables qui auront notamment coûté un goal ? On pense tous à celle incompréhensible de Romain Loeffel sur Laurent Meunier (oui Laurent Meunier, l’ancien Servettien qui a déjà 38 ans et qui a pourtant eu le chic de faire passer Romain Loeffel pour un débutant) et qui nous coûtait déjà le 2 à 0 après 9 minutes de match à peine. Cette action faisait suite au 1 à 0 de Fribourg Gotteron après seulement 2 minutes de match. Un goal litigieux qui a dû être revisionné par les arbitres, près de 3 minutes plus tard, aucune action ne permettant d’arrêter le jeu plus tôt. Je n’ose imaginer la frustration si le GSHC avait marqué durant ces 3 minutes interminables… Bref difficile de commencer d’une moins bonne manière ce match. Il y a également eu cette charge aussi inutile qu’idiote de Daniel Rubin (coutumier des fautes dont on pourrait bien se passer), qui oublia qu’il jouait au hockey sur glace et non au rugby. En plus de devoir laisser l’équipe jouer bêtement en infériorité, il a fait basculer le match puisque Fribourg a marqué le 3 à 1 par l’intermédiaire de Roman Cervenka, alors que le GSHC était bien plus proche du 2 à 2 à ce moment-là du match.

 

Et la motivation dans tout cela ? Où sont ces derbys animés contre Fribourg, où l’équipe faisait bien passer le message aux Fribourgeois sur la suprématie romande ? Cette saison, ce sont les Fribourgeois qui peuvent se pavaner et on aime nettement moins ! Les joueurs ne trichent pas, mais ils manquent cruellement de niak sur la glace, de motivation et ne jouent pas « la peur au ventre » comme disait Goran Bezina, dans la Tribune de Genève de vendredi. Craig Woodcroft, il serait peut-être temps de trouver une solution ?

 

Niveau bons points, il y a peut-être le powerplay du 1er tiers qui n’était pas si mauvais (on se contente de peu), qui a bien tourné par moment et qui a permis d’ailleurs à Nick Spaling de marquer son second goal du week-end. Par ailleurs, il y a également la réaction de l’équipe en fin de 2e tiers qui a bien cru marquer et revenir à 3 à 2, mais c’était sans compter sur le sifflet de l’arbitre avant ce goal pour un joueur dans la zone du gardien, rageant. Peut-être, qu’on aurait vécu un autre troisième tiers si la réussite avait été validée ? Enfin avec des si on refait le monde, donc on ne va pas s’y attarder plus que cela et penser plutôt à la semaine chargée qui arrive, et bien sûr se dire que demain est un autre match !

    Les bières

  • Nick Spaling

    Pour ta réussite et celle de vendredi, n’hésite pas à en marquer d’autres les prochains matchs !
  • Tanner Richard

    Pas de goal pour toi, mais t’es omniprésent sur la glace, tu es clairement un cran au-dessus de l’équipe. Puisse les autres joueurs s’inspirer de toi !
  • La Migros

    Merci pour les chocolats à l’entrée, y avait au moins quelque chose de bon à retirer de cette soirée !
  • Craig Woodcroft

    Ok, tu n’es pas Chris McSorley, mais un peu de réaction derrière le banc, c’est trop te demander ?
  • Romain Loeffel

    Ce puck bêtement perdu face à Laurent Meunier, je ne comprends toujours pas...
  • Daniel Rubin

    Tu l’as bien méritée celle-là, pour ta faute aussi inutile que risible. Mais également pour l’ensemble de tes fautes cette saison !