Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 19.03.2019
    PostFinance Arena
    4-3AP
  • 21.03.2019
    Les Vernets
    2-3AP
  • HC Sierre
  • 09.08.2019

    19:00
  • HK Ardo Nitra
  • 13.08.2019
    Le Sentier
    19:30

Hey, il s'en va

Un ultime au revoir à notre éternel #55 Cher Daniel, Je vais être franc avec toi : lorsque je t'ai vu jouer tes premiers matchs au GSHC, je n'aurais jamais imaginé que tu me ferais verser une larme au soir de ton dernier match aux Vernets. Je n'aurais jamais imaginé que tu resterais ici 11 ans. Et encore moins que tu deviendrais l'idole des Vernets. Ta première saison, je suis prêt à parier que personne ne s'en souvient réellement, tout comme une grande partie de la deuxième d'ailleurs. Tu n'étais pas un mauvais joueur, mais tu ne te démarquais pas des autres non plus. Puis il y a eu ce fameux 15 avril 2010, ce match 3 de la finale contre Berne où tu es entré dans la légende. Mais je n'ai pas envie d'accorder trop d'importance à ce geste. Bien sûr, il est inoubliable, mais si tu l'es tout autant, c'est pour plein d'autres raisons. Tes 11 saisons à Genève ne doivent en aucun cas se résumer à cet unique geste. Tu as porté notre beau maillot à 551 reprises. Et 551 fois, tu l'as fait avec fierté, amour, courage et dévotion. On t'a vu te battre, dans tous les sens du terme. On t'a vu marquer, parfois. On t'a vu te coucher devant des pucks, souvent. Je pensais honnêtement que ce serait facile d'écrire un mot pour te dire tout ce que je pense, mais ça ne l'est finalement pas tant que ça. Peut-être que je ne pensais jamais devoir le faire. Ou parce que je n'imaginais pas qu'un jour, tu t'en irais sous d'autres horizons. Une célèbre citation dit que dans un club, seuls les supportes restent, alors que les joueurs et les dirigeants ne font que passer. Mais on fait comment avec toi, un joueur qui est tellement attaché à son club et à sa ville qu'il en est devenu le premier supporter ? Je ne peux m'empêcher de penser à ce jour du mois d'octobre ou novembre prochain, lorsque tu vas venir jouer aux Vernets avec un maillot autre que le nôtre. Ça va me faire mal, et probablement qu'à toi aussi. Mais la vie est ainsi faite. Le sport est ainsi fait. En te laissant partir, le GSHC perd non seulement le plus digne représentant de ses valeurs. Mais il perd également un homme bien, que j'ai eu, comme beaucoup l'occasion de connaître durant toutes ces années. Un homme qui, au fil du temps, est devenu tellement genevois qu'on en oublierait presque que tu n'es pas né ici. Un mec attachant dont le départ va forcément laisser un vide. La première page de ton histoire avec Genève se tourne, le temps que ta jolie et toi famille puissiez découvrir autre chose, une autre vie, ailleurs. Profitez bien, toi et Mélissa, de cette nouvelle étape de votre vie. Je suis sûr que vous reviendrez un jour à Genève, au terme de ton contrat à Rappi. Et autant te le dire, ici, à Genève et aux Vernets, tu seras toujours le bienvenu. Tu seras toujours chez toi ! A bientôt Vuko ! Hey, on y va ? https://www.facebook.com/GSHC1905/videos/835491479798093/