Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 15.12.2017
    Malley
    3-5
  • 19.12.2017
    Les Vernets
    19:45
  • 21.12.2017
    Les Vernets
    19:45

La classe mondiale, tout simplement (Le Matin)

C’est comme si Stéphane Da Costa avait marqué le 0-3 sur penalty. La seule différence avec un «vrai» tir au but? Il paraît que la défense davosienne était présente sur cette action époustouflante. «Ils m’ont un peu laissé faire, c’est vrai», a-t-il pouffé. Une feinte de shoot pour mettre l’arrière sur les fesses. Une feinte de corps pour envoyer le gardien aux fraises. Ces deux gestes de classe mondiale ont permis à Stéphane Da Costa de glisser tout tranquillement la rondelle au fond du filet pour le deuxième de ses trois buts. Quelle facilité!

 

Mais il n’y a pas eu que ce fantastique enchaînement. Non, l’ailier a livré une prestation éblouissante dans les Grisons. Félicien Du Bois en sait quelque chose. Dans un arrondi, le défenseur romand s’est fait tourner autour par le Français d’une feinte dont lui seul a le secret. Rebelote quelques minutes plus tard sur le 0-2. Le Neuchâtelois n’a pas souvent été malmené de la sorte. Alors deux fois en quelques instants… C’est sûr, les mains en or de Da Costa vont encore faire des ravages.

 

Avant ce déplacement à Davos, le No 90 des Aigles avait, sporadiquement, montré quelques indices du joueur qu’il pourrait être. Physiquement toujours un peu court, il ne tenait pas encore toute une rencontre sur le même rythme. De mieux en mieux dans ses patins, Stéphane Da Costa se trouve également toujours plus facilement avec ses compagnons de ligne, Tanner Richard et Nick Spaling. De quoi entrevoir la suite de la saison avec optimisme? Oui, car les joueurs de classe mondiale trouvent souvent le moyen de décider de l’issue d’un match. Et Stéphane Da Costa en est un.