Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 26.01.2018
    Les Vernets
    19:45
  • 27.01.2018
    Bossard Arena
    19:45

Le 500e match de Daniel Vukovic

Vuko on t’aime !

 

Après la petite cérémonie de mardi, il fallait bien un vrai hommage pour un joueur fortement apprécié des supporters genevois, Daniel Vukovic, défenseur qu’on ne présente plus et emblème du club. (T’as vu j’ai même choisi son nom dans mon pseudo, toi aussi t’as remarqué hein, bref)

Revenons donc pendant quelques lignes sur ses 500 matchs en grenat.
 

Il est arrivé avec une certaine discrétion en 2008 depuis les Spartans de Michigan State, mais sa « carrière » dans le cœur des fans commence de manière fracassante en avril 2010 aux dépens d’un certain Karyl Neuenschwander.

Petit rappel pour les plus jeunes d’entre nous : C’est l’acte III de la finale des play-offs, 1-1 dans la série.

Le match se déroule à Berne avec une grande tension pour cause notamment arbitrale. Genève perd et, pour se rattraper, respecte l’adage « la gagne ou la castagne ». Après une altercation dans la bande entre Vuko et Neuenmachin, Dr Daniel devient Mr Vuko et offre à Karyl son meilleur uppercut.

 

Après avoir étalé Neuen(…) Dan se fend d’un geste qui restera célèbre : son frottement de main, avant de provoquer le banc bernois et de finir aux vestiaires. (D’où sa célébration de goal…)

C’est surement grâce à ça que Déruns eut l’inspiration de toute sa vie avec son airhook dans le match suivant…
 

C’est pour ça qu’on l’aime Vuko. Il représente à lui seul l’esprit combattif du club. Celui-là même qui est cité par le clip d’avant-match actuel. C’est un joueur qui n’hésite pas à se coucher sur des tirs, jouer malgré la douleur. Il ne lâche rien et est un sacré bon défenseur.
 

Il a codirigé la défense avec Goran et l’a aussi secondé pendant longtemps en tant que capitaine assistant. C’est un joueur sincère qui met son cœur sur la glace chaque fois. Il représente l’énergie qui a permis au GSHC d’écrire les plus belles pages de son histoire. Il aurait mérité d’hériter du capitanat après le départ de Bezina mais des murmures nous disent qu’il a décliné.

 

On se souvient (presque) tous de sa joie lors de ses 4 victoires à la Coupe Spengler (dont deux avec Team Canada), mais on se souvient aussi de sa déception lors de la finale perdue malgré son implication. Il aime Genève et Genève l’aime.

 

Il incarne l’âme du club autant de Sherkan, donc il serait très regrettable et triste si on devait le voir partir (Quennec si tu nous lis…). C’est le genre de joueur qui ramène du monde aux Vernets (ce qui n’est pas du luxe actuellement, on ne va pas se mentir) et qui fait vendre des maillots.

C’est celui qui te rend fier d’être grenat presque autant que lui en est fier. Il fait partie de l’identité du club (comme Mercier par exemple…) malgré son prix (vu que c’est ce qui intéresse nos managers).

Pour un club qui défend la combattivité et qui veut retrouver son public, son départ serait une balle dans le pied… (En plus il sait presque parler français, ce serait tout ce travail de perdu.)

 

Mon plaidoyer pour garder Vukovic est fini. Il ne reste plus qu’à remercier chaleureusement encore une fois Daniel pour ces années ici et pour toutes les émotions qu’il nous a fait vivre.
 

On espère qu’on pourra bientôt fêter son 555e match au GSHC et surtout dans nos cœurs...