Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 19.03.2019
    PostFinance Arena
    4-3AP
  • 21.03.2019
    Les Vernets
    2-3AP

Les peluches, c’est un peu comme la neige à Genève

La neige a du mal à arriver, tout comme les buts hier soir, mais on a fini par y arriver. Pas aussi vite que l’on pensait mais on a pu lancer nos 16'000 peluches après 41 minutes et admirer Dufner sur la glace sous nos couleurs et Mayer devant nos filets. Premier match à guichet fermé, on se devait de le gagner et on méritait la victoire !

 

Le premier tiers commence par un shoot de celui que l’on a plus besoin de présenter aux Vernets, notre numéro 57 qui allume Nyffeler après 3 minutes. Rubin se bat sur chaque puck et ça fait bien plaisir à voir ! Völlmin y met du sien aussi devant les buts en allant chercher la petite bête chez les Saint-Gallois. Knelsen tente de frustrer les Servettiens, mais n’y arrive pas. En platine, on peut voir Simek arriver avec le futur Simek Junior, j’imagine et j’espère. C’est seulement après 7 minutes que l’on voit la première pénalité affligée au gardien Saint-gallois. Skille qui fait encore des siennes, en jouant au hockey comme si c’était inné chez lui, il est toujours au bon endroit au bon moment celui-là. Tömmernes shoote en direction de la cage adverse pour essayer de trouver le chemin des filets. Wick défend comme il peut l’arrière-garde. Il va où ça fait mal et fait mal à Mason contre la bande, il n’a qu’à rentrer à la maison celui-là aussi.

 

Nous entamons ce deuxième tiers, avec une pénalité de méconduite pour notre Top scorer qui a un peu trop appuyée sa charge contre la bande et ce fut celle qui a fait déborder le vase (ça tombe bien évidemment sur nous après toutes les charges échangées pendant le premier tiers). C’est le topscorer qui ouvre la marque et ça fait 0-1 pour Rappi. « Wingoals » tente par tous les moyens de marquer le but délivreur des sauts de peluches, mais n’y parvient pas. Mosimann (et non pas Quentin Mosimann, mais tu peux te mettre aux platines et au chant, on ne va pas te retenir au LNA hein !) charge violement Mercier. Winnik est servi par tous nos défenseurs, mais n’arrive pas si facilement à marquer. Ce soir, c’est un vrai festival de charges ! Winnik fait signe aux arbitres de mieux regarder ce qu’il se passe devant les buts. C’est fou de le voir ne pas répondre aux « chercheurs » saint-gallois devant les buts, le mec est hyper zen !

 

Notre délivreur s’appelle Wick. de son prénom Jérémy. Merci d’ailleurs parce que ce trimballer les 16'000 peluches pendant les 2 pauses, c’était enquiquinant et on a pu voir de jolies giboulées de peluches, à défaut d’en voir de neige. Völlmin tente d’ajouter un point à son compteur, bien dommage ! Goran commence à être fatigué, il va plus sur les joueurs que sur les pucks. « Wingoals » marque et nous fait exploser de joie, il se permet même de jongler avec une peluche ! Mais 2 minutes plus tard, Wellmann égalise et ça fait 2-2, vas écouter ton « walkman », tu ferais mieux !

 

Et c’est parti pour les prolongations. Je vous laisse deviner qui est notre délivreur ? Eh oui, c’est toujours et encore lui, notre Tommy chéri. Énormément de fautes qui n’ont pas été sifflés ce soir, c’est très moche à voir. Heureusement qu’il n’y a pas eu de sorties sur civières sincèrement parlant. Pour bien terminer la soirée, un rappel de notre capitaine et de son beau sourire avant de rentrer au chaud. Il serait bien que l’on remette cela à Lausanne aujourd’hui.

    Les bières

  • Tommy Wingels

    Pouvons-nous te signer à vie ? T’es un monstre !
  • Robert Mayer

    À la maison, comme à l’exterieur, t’es un roc ! On aimerait te garder, mais bon vent la saison prochaine si tu veux aller voir ailleurs !
  • Goran Bezina

    Ça fait plaisir de voir que tu en veux autant. Même à 38 ans. Serait-ce le fait de devenir père pour la 3ème fois qui te donne des ailes ?
  • Les arbitres

    Votre job c’est de siffler, pas de regarder le match, au cas où !
  • Le kop saint-gallois

    Leur chef disait à Richard à la fin du match qu’il avait plongé avec un joli signe d’accompagnement.
  • Le supporter en tribune

    ...qui a réussi à viser mes lunettes avec sa peluche, chapeau !