Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 08.12.2018
    Hallenstadion
    0-2
  • 18.12.2018
    Les Vernets
    4-2
  • 21.12.2018
    Les Vernets
    19:45
  • 22.12.2018
    Stade de Glace
    19:45

Qui a éteint la lumière ou bout du tunnel ?

Tuons le suspense d’emblée pour ceux qui n’auraient pas eu la chance d’assister au match d’hier soir : 0-4. Score dans la lignée de ceux des matchs précédents et qui malheureusement reflète correctement la qualité de jeu présentée par les deux équipes hier, en ajoutant que les Zougois n’ont pas eu à trop forcer leur talent pour repartir avec les 3 points.

 

Le site officiel des Aigles titre, pour la rencontre d’hier, « Les Grenat craquent au troisième tiers ». Mouais. On ne peut pas dire non plus qu’ils ont été flamboyants durant les deux premiers puisque sans une prestation à nouveau probante de Descloux, on aurait pu lire « Les Grenat craquent dès la première minute ». La méthode Coué de la communication officielle peut-elle fonctionner ? Pas convaincu, ou alors il faut viser au-delà de l’autosuggestion et envisager l’hypnose.

 

Alors on pourrait mettre cette nouvelle défaite sur le compte de l’arbitrage puisque Suri semble dévier un puck au-dessus de sa tête pour l’ouverture du score. Ok Suri n’est pas exactement un géant mais, sans avoir revu les images, il semblait plus chasser le papillon qu’autre chose sur ce coup-là. Et pour le reste, l’arbitrage n’enlève rien à l’incapacité des joueurs genevois à marquer des buts.

 

Sur ce point d’ailleurs, le résumé « officiel » nous apprend que l’élan affiché par les Grenat au second tiers se traduit par des situations chaudes devant la cage de Stephan. Soyons clair, c’était pas tropical non plus. « Le puck frôle les montants à plusieurs reprises » devant être la manière politiquement correcte au sein du club pour indiquer qu’on est incapable de la foutre au fond et de cadrer nos tirs.

 

Cerise sur le pompon, on nous signale qu’il s’agit là d’un des meilleurs tiers depuis longtemps pour les Aigles. Honte à moi qui ai manqué les derniers matchs, et toutes mes condoléances à ceux qui se sont vu infliger le triste spectacle que ça devait être.

 

Et pour les derniers 20, on pourrait se borner à signaler qu’après deux tiers d’échauffement les Zougois ont commencé à jouer. Les errements de la troupe de Big Mac se paient alors au prix fort jusqu’à encaisser le 0-4 en supériorité numérique. Pas étonnant quand on sait avec quelle facilité les joueurs de Suisse centrale se baladaient devant Descloux.

 

Alors maintenant quoi ? On accepte déjà que ce sera une saison de merde transition et on espère que la suivante, pour laquelle on vient d’ailleurs de nous annoncer des arrivées pas inintéressantes, sera celle de la rédemption ? On attend de voir comment la direction du club, qui avait déjà semblé prompte à appeler au réveil des troupes après les premières baisses de régime, réagira à la série mortifiante en cours ?

 

Dans l’immédiat, on pourra déjà se rassurer du fait qu’on n’aura pas à subir une nouvelle défaite ce soir. Dommage parce qu’avec une rencontre du côté d’Ambri on aurait volontiers mis les contre-performances actuelles sur le dos du calendrier concocté par de méchants Suisse-allemands.

 

Bon week-end à tous.

    Les bières

  • Les juniors élite

    Venus présenter leur trophée de champion Suisse à la cérémonie d’avant-match, bravo à eux !
  • Gauthier Descloux

    Sans qui le score aurait carrément été pornographique.
  • Le mec qui a demandé sa douce en mariage au centre de la patinoire

    Le seul local qui a gagné un truc sur la glace hier soir.
  • Notre passoire

    Qui ressemble à une défense.
  • Notre attaque

    Qui ne ressemble à rien.
  • Le mec qui a lâché sa bière au parterre sud en éclaboussant honteusement ses voisins

    Parce que comme il l’a lâché, il n’a plus rien à boire.