Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 19.03.2019
    PostFinance Arena
    4-3AP
  • 21.03.2019
    Les Vernets
    2-3AP
  • HC Sierre
  • 09.08.2019

    19:00
  • HK Ardo Nitra
  • 13.08.2019
    Le Sentier
    19:30

ReBerra-t-on Stephan la saison prochaine ?

La rumeur enfle ces derniers jours : notre ange gardien est-il sur le départ ?

 

En règle générale, nous n’aimons pas trop commenter les rumeurs, puisqu’elles sont souvent infondées et/ou ébruitées par des personnes ayant d’autres objectifs que d’informer les gens. Néanmoins, lorsque la rumeur concerne notre Mur, on se doit de faire une exception. Tout comme lorsqu’elle concernait le meilleur joueur du monde.

 

En plus de concerner le meilleur gardien du championnat, cette rumeur a le mérite d’être un tantinet crédible, comme nous allons tenter de l’expliquer. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, celle-ci envoie donc Tobias Stephan à Zoug la saison prochaine et Reto Berra à Genève pour le remplacer.

 

Avant toute chose, il est entendu que nous n’avons absolument aucune envie de voir Tobias s’en aller, et si nous pouvions y faire quoi que ce soit, nous ne nous en priverions pas. Mais voilà, nous n’avons pas ce pouvoir et la réalité du marché n’est pas souvent celle des supporters que nous sommes.

 

Pourquoi est-ce envisageable ?

 

Chris McSorley est certainement le premier fan de Tobias Stephan, et en ce sens, nous sommes convaincus qu’il fera tout pour le faire prolonger son contrat, qui rappelons-le arrive à échéance en fin de saison prochaine. Quand on dispose du meilleur gardien du championnat dans son effectif, difficile en effet de vouloir s’en séparer. Mais ce statut lui attire forcément des convoitises, surtout à ce poste si précieux et à fortiori à l’approche de la fin de son bail.

 

Zoug se coltine la chèvre Markkanen depuis plusieurs saisons et il est donc légitime de voir le club de Suisse centrale faire les yeux doux à Stephan. Et il serait tout à fait compréhensible que notre gardien souhaite changer d’air et se rapprocher de sa région natale. Là est à notre avis la clé de ce jeu de chaises musicales : l’envie de Tobias.

 

Si celui-ci désire rester à Genève, notre avis est qu’il y restera. Au même titre que Bezina, il fait partie de la colonne vertébrale de l’équipe et Chris saura trouver les moyens, financiers surtout, de le retenir, quitte à faire partir quelqu’un d’autre. Mais il suffirait que notre dernier rempart souhaite s’en aller pour que la rumeur Berra prenne tout son sens. Et concrètement, à part lui-même, qui connait exactement le désir de Stephan ? Il a toujours dit se plaire à Genève, certes, mais dans une vie les envies changent.

 

Reto qui ?

 

Reto Berra est considéré par les spécialistes comme le concurrent le plus sérieux de Stephan au titre de meilleur gardien du championnat. Après avoir qualifié Bienne pour les playoffs à lui tout seul la saison passée, il a d’ores et déjà annoncé ne pas vouloir prolonger son contrat là-bas. Contrat qui échoit en fin de saison, donc. Et c’est précisément ce qui rend la rumeur de cette transaction plausible.

 

Considérons donc (et il ne s’agit là que de suppositions) que Stephan ait signifié à McSorley son envie de ne pas prolonger l’aventure à Genève au-delà de son contrat. Notre coach se retrouverait donc dans une position délicate, avec deux solutions devant lui. Soit il attend cette échéance et se lance dans la quête d’un gardien étranger pour 2014/2015. Ce pourrait tout à fait être un joueur suisse, bien sûr, reste juste à savoir qui aurait les épaules assez larges et arrivant en fin de contrat en fin de saison prochaine. L’inconnue serait donc importante et le bénéfice financier nul vu que Stephan partirait librement.

 

Ou alors, et connaissant les capacités de notre coach dans ce domaine on peut pencher dans cette direction, il anticipe en profitant du fait que l’un des tous meilleurs portiers du pays est sur le marché. Dans ce même temps, Zoug semblerait disposé à aligner les billets pour nous piquer Stephan. L’équation serait alors Berra+argent = Stephan.

 

L’affection des supporters pour Stephan n’entrera nullement en ligne de compte dans l’esprit de Chris, et c’est bien normal. Le choix d’un joueur à un poste si important que celui-ci ne doit pas se faire sur des critères affectifs.

 

Là où ça coince

 

En cas de volonté de Stephan de s’en aller, la solution Berra serait donc idéale, pour autant que Berne ne s’aligne pas, par exemple, et que le joueur en ait envie, bien sûr. Mais là où le bât pourrait blesser, c’est cette fameuse clause pour un départ en NHL que Berra exige.

 

Kloten s’est apparemment retiré des négociations pour cette raison et Bienne ne semblait pas disposé à lui offrir non plus. Car cette clause signifierait simplement qu’en cas d’offre d’outre-Atlantique, il pourrait s’en aller sans délai et sans n’avoir de comptes à rendre à qui que ce soit. Et autant vous dire que l’on aurait l’air bien malin de procéder à cet échange pour voir un club de NHL l’appeler. On irait chercher qui, Markkanen ?

 

Nous l’avons dit en début d’article, notre souhait est de voir rester Stephan au club le plus longtemps possible. Pour des raisons affectives en partie, mais surtout sportives car il est ce qu’il se fait de mieux actuellement en Suisse. Tobias semble détenir seul les clés de ce problème, et on va tenter de l’aider à trouver la solution :

 

RESTE AVEC NOUS TOBIAS !