Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 19.03.2019
    PostFinance Arena
    4-3AP
  • 21.03.2019
    Les Vernets
    2-3AP

Top16 des buts qui nous ont fait chavirer

L’improbable égalisation d’hier soir nous a donné de nous replonger dans nos plus beaux souvenirs

 

Ce top16 ne recense pas forcément les plus beaux buts, mais plutôt ceux ayant provoqué les plus belles joies en tribunes. Voire ceux nous ayant carrément provoqué un orgasme. En attendant un jour ce fameux but décisif pour le titre…

 

Comme toute sélection, celle-ci est subjective et ne se prétend pas exhaustive.

 

16) 20.03.2012 Trachsler à Ambri

 

Après une saison pourrie sur tous les plans, nous nous retrouvons en « finale » de playout face à Ambri, dans une série de la peur après s’être fait laminer par Rapperswil. Après une victoire facile aux Vernets, le sentiment général est que si nous remportons le match 2, nous n’aurons plus de problèmes. Rien n’est simple en Léventine, et alors que nous allons tout droit vers une séance de tirs au but, Morris Trachsler, de manière peu académique, nous offre la victoire à 12 secondes de la fin de la prolongation. Un but « surfêté » mais qui nous offre un vrai bol d’air au terme de cette saison de merde.

 

Vidéo

 

15) 27.10.2012 Couture contre Davos

 

Cette soirée est particulière puisqu’elle marque la célébration des 10ans des IG. Boosté par le superbe tifo et par le début de saison canon de notre équipe, le public est chaud bouillant. Il deviendra même complètement hystérique à la 41ème minute, moment que choisit Logan Couture pour inscrire le 3ème but de la soirée en box-play. Et que but bordel ! Un fameux « between the legs » juste sensationnel, que personne n’a oublié. Et quelle douce euphorie il a provoqué dans notre vénérable antre !

 

Vidéo

 

14) 10.03.2011 Pothier contre Zoug

 

Après les folles émotions de 2010, cette saison 2010/2011 manque cruellement de piquant ; soyons franc, on s’est un peu emmerdés durant 50 matchs. Puis viennent les playoffs et cette série face à Zoug. On ne part clairement pas favoris mais on tient relativement bien le choc. En ce 10 mars, les Vernets sont combles et espérèrent décrocher un match numéro 7. C’est mal barré, puis nous sommes menés 1-4 à la mi-match, mais Randegger et Simek nous redonnent des raisons d’y croire. Il ne reste alors plus que 61 secondes quand Pothier envoie un missile dans la lucarne de Markkanen, envoyant les Vernets au 7ème ciel. Ça ne suffira malheureusement pas pour passer, mais que d’émotions…

 

13) 30.10.2012 Simek à Lugano

 

Trois jours après le but sensationnel de Couture, direction Lugano pour nos joueurs en pleine euphorie. Menés 3-2 à moins de 3’30 du terme, ceux-ci nous offrent un retour dont eux seuls ont le secret. Romy tout d’abord, à 3’03 du terme, et surtout Juraj Simek à 43 secondes du terme. J’avoue qu’avant de regarder la vidéo, je n’étais plus capable de rappeler de manière précise de comment le puck est entré, mais ce genre de buts, marqué un mardi soir à l’autre bout de la Suisse a le don de faire plonger les supporters ayant fait le déplacement dans un état second !

 

Vidéo

 

12) 20.03.2014 Rod contre Lugano

 

20 mars 2014, les Vernets, match 5 du ¼ de finale contre Lugano. Après un match type de playoffs, les deux équipes vont disputer une série de tirs au but de tous les enjeux. Pour Lugano, il s’agit simplement de rester en lice dans ces playoffs alors que pour nos joueurs, l’objectif est d’éviter un nouveau long voyage dans le Tessin. Le dernier tireur n’est autre que le tout jeune Noah Rod, inconnu au bataillon il y a encore peu. En trompant Merzlikins d’une magnifique feinte, il envoie le GSHC en ½ finale et les Vernets au Nirvana. Encore mineur au moment des faits, Rod devint dès lors la nouvelle coqueluche des Vernets.

 

Vidéo

 

11) 10.09.2002 Ançay contre Davos

 

Nous parlons là de notre deuxième match de LNA depuis la remontée, une époque où recevoir Davos était encore synonyme de rêve éveillé pour les Vernets. Le rêve se transforma vite en cauchemar puisque les Grisons mènent 4-1 après deux tiers. Mais c’était sans compter sur les qualités de guerriers de nos joueurs (déjà !) qui reviennent à 4-4, et inscrivent même le 5-4 dans la foulée par Pierre-Alain Ançay. Les Vernets explosent comme jamais à l’époque, la célébration de ce but est alors la plus intense jamais vécue. Seul problème ? Ce but sera annulé en raison de la blessure d’un joueur grison allongé sur le sol. C’est tellement plus beau quand c’est annulé…

 

10) 18.03.2006 Wright contre Zurich

 

Dans le genre saison de merde, 2005/2006 fait très fort. Et comme si finir 11ème ne suffisait pas, nous nous retrouvons contraints d’affronter Zurich au premier tour des playout. Autant dire que l’optimisme n’est pas de mise. Mais les ZSC sont aussi au fond du trou que nous et la série penche gentiment en notre faveur jusqu’à ce match 6 qui peut mettre un terme à notre saison. 4-4 après 8’ minutes, nous voici embarqués dans une série de tirs au but. Le reste vous le connaissez par cœur, Jamie Wright libère tout un peuple, qui fête ce but comme un titre. Un soulagement hors normes pour ce qui reste une deux seules saisons s’étant terminées par une victoire…

 

9) 17.04.2010 Deruns contre Berne

 

Celui-là entre clairement dans la catégorie « plus beau but » et « but le plus jouissif » en même temps. Et parfois, les images valent bien mieux qu’une longue diatribe…

Vidéo

But d’exception, qui plus est en finale du championnat. Sa 9ème place peu flatteuse n’est due qu’au fait qu’il a fallu un peu de temps à tout le monde pour comprendre ce qu’il s’était passé, ne permettant ainsi pas l’hystérie qu’il méritait.

 

8) 15.03.2008 Meunier contre Fribourg

 

Là encore, une vidéo suffit presque à parle de ce but.

Vidéo

Dans ce match indécis, il ne reste que moins de deux minutes au moment où le Français nous invente un geste magnifique et nous donne l’avantage. Magnifié par le fait qu’il ait été inscrit en playoffs ET contre Fribourg fait de celui-ci un des plus beaux souvenirs qu’il nous ait été donnée de vivre aux Vernets.

 

7) 07.03.2013 Simek à Berne

 

On le sait, une série de playoffs contre Berne nous réserve toujours son lot de scandales arbitraux. Je ne suis pas du genre à m’en plaindre continuellement, mais ce match nous aura livré une (nouvelle) véritable parodie d’arbitrage de notre ami Kurmann. Ce qui ne nous empêche pas de mener 5-2, avant de se faire rejoindre en moins de 4 minutes en toute fin de match. Et alors que tout le monde s’attend à ce que Berne remporte le match, la prolongation ne durera que 49 secondes et c’est un but de … Simel qui viendra y mettre un terme ! Ce sentiment incroyable de la mettre profond à Kurmann à ses 17'000 adeptes est indescriptible !

 

6) 18.03.2010 Malik contre Fribourg

 

Cette fameuse série de 2010 contre Fribourg… Alors que les coéquipiers de notre ami Sprunger s’y voient déjà puisqu’ils mènent 3-1. Il faut dire que nous aussi on s’y voit dans ce match, quand à 10 minutes du terme on mène encore 3-1… Mais Fribourg revient et nous sommes partis pour une prolongation de tous les dangers. Et c’est finalement le grand Marek Malik qui allume un pétard mouillé qui se transforme en feu d’artifice aux Vernets qui basculent dans l’hystérie. La série est totalement relancée et la suite, vous la connaissez…

 

5) 11.11.2014 Rod à Lappeenranta

 

Celui-là, nous ne sommes pas nombreux à l’avoir vécu en live, mais on ne l’oubliera jamais ! Au fin fond de la Finlande, nos joueurs sont à quelques secondes de se faire éliminer de la toute nouvelle CHL quand Simek et Rod partent en contre. Parfaitement servi par Simek, Rod loge le puck au bon endroit et déclenche une folie furieuse parmi les 20 Genevois présents sur place. Bien sûr, ce but ne nous empêchera pas de perdre aux tirs au but et a été marqué dans le cadre d’une compétition moins importante que le championnat, mais peu importe. Se retrouver à plus de 2000km de chez soi et pouvoir vivre ce genre de moments te fait comprendre pourquoi tu vis cette passion au quotidien.

 

4) 22.04.2010 Rubin contre Berne

 

Finale 2010, 1ère. Ce match 6 restera certainement encore longtemps LE match durant lequel l’ambiance aux Vernets aura été le plus bandante. Véritablement survolté, le public des Vernets veut décrocher un 7ème match à Berne. Il reste un peu moins de 6 minutes quand Rubin trompe Bührer et nous permet de mener 2-1. Oui mais voilà, les arbitres vont consulter la vidéo. 5 minutes après, ils vont voir le ralenti sur une TV derrière les bancs des joueurs. Le suspense est intenable, les secondes paraissent des heures et après une attente longue comme un jour sans pain, les zébrés valident cette réussite de Rubin, dans une atmosphère absolument fantastique.

 

Vidéo

 

3) 20.03.2010 Conz à Fribourg

 

Deux jours après le but de Malik dont on vient de parler, nous voici de retour à Fribourg qui peut une nouvelle fois mettre fin à la série. Là encore, la prolongation semble inéluctable puisqu’il ne reste que moins de 30 secondes à jouer. Il en restera précisément 18 lorsque Florian Conz, dont le shoot n’est pourtant pas la qualité première, mystifie Caron et nous envoie au match 7 aux Vernets. Dans le parcage, c’est la folie furieuse, les gens sautent, pleurent, crient, dansent et renversent leur bière. Le scénario est d’autant plus jouissif qu’il se déroule à Fribourg. Des moments inoubliables pour toutes les personnes présentes dans le parcage ce soir-là !

 

2) 05.03.2016 Romy à Fribourg

 

Il est presque inutile de vous le conter tant il est récent, mais on ne peut s’en empêcher. Après un début de match catastrophique, nos joueurs sont menés 3-0 par des Fribourgeois qui semblent avoir emprunté des paires de couilles à des connaissances dans la région. Mais nos joueurs n’en ont cure et reviennent à 3-2, puis sont remontés à bloc après la charge de pute de Sprunger. Pourtant, avec un Bezina qui s’en va en prison, l’optimisme n’est plus trop de mise à moins d’une minute de la fin. C’était sans compter sur la générosité de Fribourg et une belle récupération de Loeffel, qui glisse à Romy. Auteur de son premier slap de la saison, il envoie un missile dans la lucarne de Conz. Le scénario est d’autant plus jouissif qu’il se déroule à Fribourg. Des moments inoubliables pour toutes les personnes présentes dans le parcage ce soir-là ! (bis)

 

1) 20.04.2010 Bezina à Berne

 

A 3-1 dans la série, les Bernois sont sûrs d’eux et ont déjà préparé toutes les festivités d’après-match. Pourtant, fidèle à ce qu’il a montré durant toute la saison, le GSHC ne lâche rien et force le grand SCB à une prolongation sûrement pas prévue au programme de son silencieux public. Chaque tir peut être le dernier de la saison, la tension est à son comble, mais ça ne dure heureusement pas trop longtemps. C’est Capitaine Bezina qui se charge d’envoyer le parcage au paradis avec un tir imparable sous la latte. Soyons honnête, beaucoup d’entre nous en ont pleuré ce soir-là tellement c’était bon. Un moment magique, d’autant qu’il venait emmerder l’arrogant SCB et sa foutue cérémonie d’après-match. La folie furieuse on vous dit !