Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 19.03.2019
    PostFinance Arena
    4-3AP
  • 21.03.2019
    Les Vernets
    2-3AP
  • HC Sierre
  • 09.08.2019

    19:00
  • HK Ardo Nitra
  • 13.08.2019
    Le Sentier
    19:30

"Tor für Genf" ! Pis quoi encore ?!

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup !

 

Certains risquent de trouver déplacé, vu l’euphorie actuelle après notre retour sur la barre, que l’on pousse un (petit, certes) coup de gueule. Mais si vous nous lisez régulièrement, vous commencez à savoir que l’on ne fait rien comme les autres. Et pis bon, "ici c’est Genève" comme on dit, donc la râlerie ça fait partie de notre ADN.

 

D’ailleurs, relevons un mot dans le paragraphe précédent : Genève. Ca n’a choqué personne de le voir écrit de la sorte ? J’aurais écrit "Genf" à la place, tout le monde se serait demandé  "Mais qu’est-ce qu’il nous fait lui ?".

 

Genf, c’est évidemment la traduction allemande de Genève, je n’apprends rien à personne. On pourrait toujours débattre du bon sens ou non de la traduction des noms de villes, mais la question n’est pas là. Enfin pas tout à fait. C’est plutôt la traduction du nom de notre club qui me dérange. Je m’explique (enfin) :

 

Entendre notre speaker annoncer un but en suisse-allemand pour que les 3 personnes présentes en parcage, dont l’intérêt pour cette info doit être proche du néant, comprennent qui a marqué, je veux bien. Ca se fait dans toutes les patinoires du pays et à vrai dire, je m’en fous un peu. Mais là où ça me dérange, c’est quand j’entends "Tor für Genf" ou "Tor für Genf-Servette". Alors là, non !

 

On doit déjà se farcir à longueur de saison, lorsque l’on joue à l’extérieur, ces appellations de mauvais goût : "Genf-Servette", "Ginevra-Servette". Alors par pitié, aux Vernets, ne faisons pas la même erreur : quelle que soit la langue pratiquée, le nom du club ne change pas ! GENEVE-SERVETTE HOCKEY CLUB ! Pas Genf, pas Ginevra, GENEVE.

 

Le nom de la ville peut-être traduit (bien que je ne sois pas fan, mais c’est comme ça), mais pas le nom du club, s'il vous plaît. Un nom de club ne change pas au gré des langues. Je sais que beaucoup de clubs voient leurs noms déformés, mais ça me gonfle. C'est un manque de respect à l'histoire même du club.

 

Ou alors on le fait pour tout le monde : vous verrez, vous allez adorer regarder le Superbowl gagné par les Géants du Nouveau-York!

 

Quant à nous promis, on va éviter, lorsqu’on parlera de Rappi, de traduire ça en « La ville des rappeurs jaunes ».