Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 08.12.2018
    Hallenstadion
    0-2
  • 18.12.2018
    Les Vernets
    4-2
  • 21.12.2018
    Les Vernets
    19:45
  • 22.12.2018
    Stade de Glace
    19:45

Un derby comme on les aime !

Dans ces temps plutôt moroses, la perspective d’une victoire dans ce derby face à Fribourg-Gottéron était difficilement imaginable, tant les 6 défaites mortifiantes sur les 7 derniers matchs étaient bien ancrées dans les mémoires des supporters. Mais le GSHC nous a bien fait mentir et plutôt cinq fois qu’une !

 

Pourtant, les Aigles ne partaient clairement pas favoris. Jugez plutôt : depuis la défaite 4-3 contre Rapperswil (il y a 7 matchs), le GSHC n’a plus retrouvé son jeu. Il a encaissé énormément de buts (surtout en boxplay) et a eu du mal à marquer. Lors des 7 dernières rencontres, les Servettiens ont tout simplement pris 14 buts en boxplay sur 30 goals encaissés et en ont marqué seulement 17. Dans le même temps, Fribourg-Gottéron, qui était à 5 victoires consécutives, venait d’en mettre 10 à Langnau, pour un total de 20 goals en 3 matchs.

 

Heureusement, le hockey n’est ni une science exacte ni une question de statistique... ce qui permet de vivre de belles soirées telles que celle d’hier.

 

Dès le début du match, les Grenat ont tenté de mettre la pression sur le but fribourgeois. À la 7e minute, les supporters pouvaient croire au goal. Le puck glissait derrière la cage de Reto Berra et longeait la ligne de but. Malheureusement, aucun Genevois n’était assez prompt pour la mettre au fond. Rageant. Mais ce n’était que partie remise, puisque dans la foulée, le GSHC pouvait vivre 5 minutes de folie lors de 3 powerplay consécutifs. Si, généralement, cet exercice ne réussit que peu aux Genevois, hier soir, le match s’est déroulé bien différemment. La première pénalité ne donnait rien, mais à la 11e minute, lors de la seconde pénalité, Floran Douay pouvait marquer le premier goal de la partie en récupérant le puck dévié par le gardien suite à tir de Cody Almond. Dans la foulée de ce goal, une troisième pénalité était sifflée contre les Fribourgeois. Elle permettait à Cody Almond de tromper une deuxième fois Reto Berra au premier poteau. Même si les arbitres allaient visionner la vidéo de ce but, ils ne pouvaient que le valider. C’était déjà 2 à 0 après 13 minutes de match pour le GSHC ! Une dernière action, à 2 minutes de la fin, aurait même pu permettre aux Grenat de prendre 3 longueurs d’avance, si le tir de Tommy Wingels n’avait pas fini sur le poteau. Les statistiques étaient sans appel après un tiers, le GSHC menait le bal par 16 tirs à 3, pour 2 minutes de pénalité contre 8 sifflées contre les Fribourgeois. Un poil plus de réussite et le GSHC aurait pu mener encore plus largement au score, mais les spectateurs ne se trompaient pas en applaudissant les Genevois à la fin du premier tiers temps.

 

Le deuxième tiers repartait sur un autre rythme. Les Fribourgeois, ayant sûrement à cœur de se racheter après ce premier tiers, étaient bien plus pressants. À ce petit jeu, c’est la défense genevoise et surtout un Gauthier Descloux des excellents soirs qui permettaient de garder la cage grenat inviolée. À la mi-match, le GSHC se retrouvait en infériorité numérique suite à un cross-check de Goran Bezina, mais Gauthier Descloux tenait bon face aux tirs des Fribourgeois, qui ne réussissaient pas à réduire le score. C’est même Noah Rod qui pouvait partir en contre et ratait une occasion de mettre le 3 à 0. Cependant, l’attente ne fut pas longue pour les supporters genevois puisqu’un peu plus d’une minute après la fin de cette pénalité, Cody Almond (encore lui !) récupérait une très mauvaise relance fribourgeoise et visait parfaitement le but de Reto Berra. Le score passait cette fois-ci à 3-0 pour le plus grand bonheur des supporters et du Parterre-Nord, qui commençaient à chanter « et 1, et 2 et 3-0 ». Les dragons ont bien alors essayé de mettre plus de pression pour revenir dans ce tiers mais en vain…

 

Le troisième tiers redémarrait sur les chapeaux de roues : il n’était vieux que de 13 secondes lorsque Jim Slater se rendait coupable d’une charge contre la bande. Tommy Wingels, n’ayant pas apprécié, ne se fit pas prier pour lui montrer ce qu’il en pensait. Les deux hommes se retrouvaient alors sur le banc, mais Fribourg-Gottéron devait évoluer avec un homme de moins sur la glace. C’est donc en supériorité numérique que Cody Almond trouvait, une nouvelle fois, la lucarne de Reto Berra. Hat-trick pour lui ce soir et un joli 4 à 0 pour le GSHC après moins d’une minute dans ce troisième tiers ! La messe était presque dite. Les supporters fribourgeois ne s’attendaient sûrement pas une telle déconvenue… pour le plus grand plaisir des Genevois ! Peu avant la 45e minute, Sebastian Schilt commettait une charge contre la tête de Daniel Winnik, qui n’apprécia guère et le lui fit comprendre en prenant le dessus lors d’un échange de coups de poing. S’en suivit 4 minutes de pénalité pour les deux joueurs et une pénalité de match pour Sebastian Schilt qui avait posé les gants. Les deux équipes évoluaient alors à 4 contre 4 pendant 2 minutes, puis le GSHC pouvait bénéficier de 3 minutes en supériorité numérique. Il ne restait alors que 2 secondes avant la fin de cette longue pénalité fribourgeoise et Jeremy Wick profitait enfin d’un cafouillage devant Reto Berra (qui pensait faussement avoir bloqué le puck, alors qu’il se trouvait derrière lui) pour marquer le 5 à 0. Quatrième goal de la soirée en powerplay pour le GSHC, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vécu une soirée si prolifique dans cet exercice ! Le score n’évoluait ensuite plus jusqu’à la fin du match et se terminait donc sur une troisième victoire contre Fribourg-Gotteron à la maison.

 

Belle réaction des Genevois hier soir après 7 matchs catastrophiques. Reste plus qu’à espérer que cette victoire ne soit pas qu’une étincelle et qu’il en ira de même, samedi à Fribourg, pour une première victoire à l’extérieur. On l’espère tous !

    Les bières

  • Cody Almond

    Qui d’autre que toi ? Un hat-trick et une assit, que demander de plus ?
  • Gauthier Descloux

    J’ai hésité à te donner la meilleure bière, mais j’ai privilégié l’attaque. Il n’empêche que ton deuxième blanchissage valait bien cette bière !
  • Les situations spéciales

    On les a assez décriées ces derniers matchs, alors pour une fois que tout a fonctionné en boxplay et en powerplay, soulignons-le !
  • Les IG

    Je ne vous remercierai jamais assez pour l’ambiance, mais ne pas rappeler Almond à la fin du match ? Certes, il a signé au LHC pour l’année prochaine, mais pour l’instant il reste Grenat et il a montré, hier, qu’on pouvait compter sur lui.
  • L’affluence

    Toujours aussi peu de monde, alors qu’il s’agissait d’un derby contre Fribourg… triste.
  • Sebastien Schilt

    Parce que j’avais simplement envie de t’en donner une.