Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 17.03.2018
    Les Vernets
    4-1
  • 20.03.2018
    PostFinance Arena
    5-2
  • CSKA Moscou
  • 14.08.2018
    Le Sentier
    19:30
  • Dragons de Rouen
  • 16.08.2018
    Le Sentier
    19:30

Un vent biennois tempétueux a soufflé sur le GSHC

Vous avez sûrement entendu parler de la tempête Eleanor/Burglind, terminologie qui fluctue selon que l'on soit Suisse-romand ou Suisse-allemand, et qui a ravagé et fait de nombreux dégâts dans toute la Suisse, cette semaine ? Dans le championnat suisse, deux autres tempêtes sévissent en ce moment. En effet, deux équipes ont le vent en poupe et balaie quasiment tout sur leur passage : il s’agit de notre club et du EHCB, adversaire du GSHC hier soir. En effet, si l’on se penche sur les stats des 25 derniers matchs, le GSHC se place 2e au classement juste derrière le SC Bern mais le EHCB figure en 3e place. Mieux, si l’on regarde les stats des 10 derniers matchs, le GSHC se classe 1er et Bienne 2e. Autant dire que c’était presque un match au sommet qui attendait les fans !

 

La bonne nouvelle du soir était sans aucun doute le retour aussi rapide qu’inattendu de Robert Mayer, un peu moins d’un mois après sa blessure. Le retour également de Romain Loeffel faisait du bien surtout que du côté des mauvaises nouvelles, le GSHC comptait un blessé supplémentaire, Daniel Vukovic, un défenseur encore... Du côté de Bienne, Jonas Hiller était malade. La partie semblait donc encore équilibrée.

 

Mais c’était sans compter sur le début de match tonitruant des Biennois… À peine 12 secondes après la pose du premier puck sur la glace, il y avait déjà 1 à 0 pour ces derniers. On aurait rêvé meilleure rentrée pour notre portier. Les Aigles ne lâchaient pourtant rien et il s’en est fallu de peu pour que le GSHC égalise, notamment par Tim Traber. Les vents biennois avaient bien soufflé du côté de Genève mais les joueurs genevois étaient prêts à se ressaisir et à les repousser le plus loin possible. Malheureusement, Robert Mayer se trouait à nouveau à la 10e minute et permettait au EHCB de mener de deux longueurs. Le ciel se faisait ainsi plus menaçant au-dessus du GSHC. Mais vous le savez sûrement, le vent est imprévisible et alors que le GSHC devait déjà subir sa deuxième pénalité, Kevin Romy réussissait à chiper le puck à un Biennois et partait seul face au gardien. Une petite feinte et le puck glissait entre les jambes du gardien biennois. Le score n’était plus que de 2 à 1 à la 15e minute.

 

Le GSHC et les fans genevois pensaient sans doute que le plus dur avait été fait lorsque Juraj Šimek égalisait en tout début de second tiers en powerplay, profitant d’une magnifique passe du top scorer genevois, Tanner Richard. Mais c'était bien mal connaître la puissance du vent biennois qui a su reprendre de la vigueur quand il le fallait. Le EHCB reprenait tout d'abord une longueur d’avance à la 36e minute et dans cette même minute, le vent tournait définitivement pour le GSHC. En effet, suite à une bagarre entre Noah Rod et Julian Schmutz, les équipes se retrouvaient à 4 contre 4 pendant deux minutes. Deux minutes assassines pour le GSHC qui encaissait d’abord le 4 à 2 puis le 5 à 2 dans la foulée. En 1 minute 47, le GSHC aura vu le EHCB prendre 3 longueurs d’avance. À noter que suite au 4 à 2, Robert Mayer laissait définitivement sa place à Remo Giovannini. Un retour à oublier rapidement pour Robert Mayer... Le GSHC voyait ainsi la tempête biennoise s’abattre sur lui. Les stats de tirs de la fin de ce tiers parlaient d'ailleurs d’elles même (14 tirs biennois à 7 genevois).

 

Le début du 3e tiers recommençait bien mieux avec la réduction du score par Will Petschenig. Un petit espoir de voir un changement de climat persistait ainsi pour les supporters genevois. Mais à la 47e minute, Daniel Rubin prenait une pénalité bien bête tandis que le GSHC en prenait encore une de banc. Deux pénalités de trop pour le GSHC qui offrait sur un plateau le 6 à 3 au EHCB… La fin du match fut ensuite bien embrumée. Cody Almond prenait une pénalité pour avoir accroché un adversaire et filait au vestiaire. Si ces 5 minutes ne permettaient pas au EHCB de mettre le 7 à 3, ce goal tomba comme un fruit mûr 19 secondes après la fin de cette pénalité. Le score aurait même pu être plus sévère si le 8 à 3 n’avait pas été annulé pour charge sur le gardien genevois.

 

Ainsi, et malgré les excellents résultats du GSHC ces derniers temps, les Aigles n’ont rien pu faire hier soir contre la tempête biennoise. Le GSHC devra donc se ressaisir pour mardi prochain, contre ce même adversaire, en n’oubliant surtout pas qu’il restait sur 9 victoires en 10 matchs et que les vents tempétueux sont imprévisibles !

    Les bières

  • Kevin Romy

    Pour son but en contre-attaque, rayon de soleil momentané dans ce match bien compliqué.
  • Juraj Šimek

    Pour ton goal sur le 2 à 2 et ton assist sur le 3e, continue comme ça !
  • Le boxplay

    Le GSHC a certes encaissé un goal à 5 contre 3, mais finalement c’est très peu par rapport au nombre – trop important – de pénalités !
  • Robert Mayer

    Super nouvelle que de te voir de retour, mais dommage que ta rentrée fut trop hésitante.
  • Les pénalités

    9x2 minutes et 1x5 minutes + 20 minutes. C’est trop, beaucoup trop pour espérer quoi que ce soit dans ce match.
  • Daniel Rubin

    Les pénalités stupides, on te l’a déjà dit et on te le redit, c’est stop !