Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 19.03.2019
    PostFinance Arena
    4-3AP
  • 21.03.2019
    Les Vernets
    2-3AP

Vaillant Arena

Fiche technique

 

 

Année de construction : 1979

Capacité : 7080

Places debout : 3280

Anciennement :  Eisstadion Davos

 

 

Aspect extérieur

 

 

Davos étant au cœur des montagnes grisonnes, il vous faudra grimper à plus de 1500m pour atteindre la patinoire. Il est préférable d’avoir une voiture équipée de pneus neige pour pouvoir arriver à l’heure et en un seul morceau, car c’est généralement une bonne quantité de neige qui nous attend sur place. Ce qui nous rappelle d’ailleurs que le hockey est bel et bien un sport d'hiver, chose que l'on a tendance à oublier dans la plupart des patinoires de LNA se trouvant dans la grisaille des grandes villes. Pour nous Genevois qui devons traverser la Suisse d'un bout à l'autre pour nous y rendre, ce déplacement donnerait presque l'impression d'être partis en vacances. 

 

 

Aspect intérieur

 

 

Quand on rentre dans la patinoire pour la première fois, on est en général impressionné. Non pas par les vaillants supporters Davosiens, car hormis la coupe Spengler et les finales de championnats, la patinoire et rarement pleine et l’ambiance n’est pas exceptionnelle, mais bel et bien par la beauté de l’architecture qui rend cette patinoire unique. En effet, comme dit précédemment, c’est une patinoire faite principalement de bois ainsi que des grandes baies vitrées, qui rendent le temple du hockey suisse très lumineux. Son toit, formant une grande bulle au dessus de la patinoire, accentue cette luminosité. Des poutres de bois clair partant des 4 coins et se rejoignant au centre viennent compléter ce superbe édifice.

 

Avant de se faire renommer en 2007 en Vaillant Arena, l'Eisstadion Davos avait été rénové en 2005. Lors de cette rénovation, on regrettera le remplacement des bancs en bois d'une des tribunes latérales par des sièges et des loges ; apparemment même à la montagne il faut porter une attention toute particulière aux postérieurs de ses VIP.

 

 

Secteur visiteurs

 

 

C’est également suite aux travaux de 2005 que l’on a vu l’apparition d’un vrai secteur visiteurs, avec buvette et toilettes complètement séparées du reste de la patinoire. Le secteur est largement assez grand pour accueillir tous les supporters genevois. En effet, vu la distance qui sépare Genève de Davos, il y a rarement une foule énorme qui fait le déplacement.

 

Depuis le secteur visiteurs, il y a une bonne vue sur la glace vu qu’il est situé dans l’angle du virage ouest de la patinoire et qu’il est légèrement surélevé par rapport au niveau de la glace.

 

 

Public local

 

 

Que dire du public local ? Après cette présentation plutôt positive de la patinoire, on aimerait bien qu’il en soit de même avec les supporters mais ces derniers ne sont pas très nombreux ni très bruyants quand il s’agit d’aller voir un match contre Genève-Servette. Effectivement, si le public est là en nombre et qu’il se manifeste relativement bien lors des gros matches de la saison et qu’on parle de « fabuleuse » ambiance lors de la coupe Spengler, le reste de l’année il est plutôt décevant vu qu’il n’est pas rare qu’une rencontre de championnat se dispute devant 3000 spectateurs alors que la patinoire peut en contenir plus de 7000. Il faut noter que le public davosien aime bien se livrer à une petite coutume : venir à la patinoire avec le plus de maillots et d’écharpes possible. 

 

 

Prix des billets

 

 

Adultes : 25.-

Etudiants/AVS : 16.-

Moins de 18ans : 12.-

 

 

Accès

 

 

Distance : ~440km

Deux solutions existent pour se rendre à Davos : soit en passant par Zürich, soit par Zoug, puis le col du Hirzel. On se permettra de vous conseiller cette dernière solution, afin de vous éviter les embouteillages du contournement de Zürich en pleine heure de pointe.

 

Suivez donc Lucerne, puis Zoug, mais ne sortez pas dans la ville du juge unique. Continuez tout droit jusqu’à la fin de l’autoroute et suivez les panneaux Hirzel. Le col est roulant et normalement épargné par la grosse circulation. En bas de celui-ci, suivre Coire en reprenant l’autoroute. Allez jusqu’à Landquart et suivez les panneaux en direction de Davos sur le petite montée d'à peine 40 kilomètres.