Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • HK Ardo Nitra
  • 13.08.2019
    Le Sentier
    6-1
  • CSKA Moscou
  • 15.08.2019
    Le Sentier
  • Sparta Prague
  • 21.08.2019
    SAP Arena, Mannheim
    16:00
  • Adler Mannheim
  • 23.08.2019
    Heilbronn Arena
    12:30

Davos-GSHC : la défense

Si elle n’est pas seule responsable de notre mauvais départ, notre défense est quand même clairement pointée du doigt. L’occasion de lui dédier une chanson.

 

Cela faisait longtemps que « Les Enflures » ne s’étaient pas produites. Nous voici donc de retour dans un remix de la célèbre chanson « Le France » de Michel Sardou. En espérant que nos vœux soit entendus et que les choses soient corrigées rapidement.

 

Vous pourrez retrouver l'air original de cette chanson ICI.

 

Le remix

La défense

L'originale

Le France

Quand je pense que l’retour de Bez’
En plus de l’arrivée d’Marti
Avec tous nos joueurs balaises
On d’vait être meilleurs que des minis

 

Quand je pense à la saison 12/13
A notre début d’saison d’folie
On avait l’impression d’vivre un rêve
Un rêve qu’on a jamais fini

 

Ne me parlez plusd’la défense
La défense elle s’est complètement fait bouffer
Ne me parlez plus d’la défense
Et ram’nez nous un étranger

 

Bez’ a beau être gigantesque
Capable de jouer mille ans
Ses coéquipiers étaient presque
Presque aussi fort que le néant

 

Tobias n’est presque plus gigantesque
Il remporte moins d’duels qu’avant
Cette défense qu’est-ce qu’il en reste
Des corps morts peu aidés par Roland

 

Ne me parlez plus d’la défense
La défense m’a laissé tomber
Ne me parlez plus d’la défense
Un étranger c’est ma volonté !

 

Quand je pense que même devant Bez
On a pas vu Kevin Romy
Je voudrais pas que cette saison
Soit une saison de plus pourrie

 

JE souhaite que le chef de guerre
Ait le courage de m’écouter
Et de faire ce qu’il doit faire
Faire de Gilbert notre étranger

 

Ne me parlez plus d’la défense
La défense m’a laissé tomber
Ne me parlez plus d’la défense
Un étranger c’est ma volonté !

Quand je pense à la vieille anglaise
Qu'on appelait le "Queen Mary"
Echouée si loin de ses falaises
Sur un quai de Californie

 

Quand je pense à la vieille anglaise
J'envie les épaves englouties
Longs courriers qui cherchaient un rêve
Et n'ont pas revu leur pays

 

Ne m'appelez plus jamais "France"
La France elle m'a laissé tomber
Ne m'appelez plus jamais "France"
C'est ma dernière volonté

 

J'étais un bateau gigantesque
Capable de croiser mille ans
J'étais un géant j'étais presque
Presqu'aussi fort que l'océan

 

J'étais un bateau gigantesque
J'emportais des milliers d'amants
J'étais la France qu'est-ce qu'il en reste
Un corps mort pour des cormorans

 

Ne m'appelez plus jamais "France"
La France elle m'a laissé tomber
Ne m'appelez plus jamais "France"
C'est ma dernière volonté

 

Quand je pense à la vieille anglaise
Qu'on appelait le "Queen Mary"
Je ne voudrais pas finir comme elle
Sur un quai de Californie

 

Que le plus grand navire de guerre
Ait le courage de me couler
Le cul tourné à Saint-Nazaire
Pays breton où je suis né

 

Ne m'appelez plus jamais "France"
La France elle m'a laissé tomber
Ne m'appelez plus jamais "France"
C'est ma dernière volonté

    Les bières

  • Goran Bezina

    Oui je sais, consacrer tout un article à notre mauvaise défense et récompenser son leader, c’est nul et très paradoxal. Disons simplement qu’il y a la défense, les nuages, les étoiles et Goran Bezina.
  • Christopher Rivera

    Pour récompenser l’ensemble de sa ligne qui elle au moins aura livré la marchandise.
  • Robin Grossmann

    Oui, je rêve toujours de le voir nous rejoindre. Peut-être qu’une bière pourrait l’aider à faire son choix ?
  • Roland Gerber

    Il restera toujours une énigme : qu’est-ce que McSorley lui trouve de plus qu’à un John Fritsche par exemple ?
  • Frédéric Iglesias

    Il en fallait un, ce sera malheureusement lui. Comme craint, il peine à se mettre au niveau de la LNA, même si ce n’est pas le seul.
  • Kevin Romy

    On attendait beaucoup de son association avec Denis Hollenstein. On attend toujours.