Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 17.03.2018
    Les Vernets
    4-1
  • 20.03.2018
    PostFinance Arena
    5-2
  • 21.09.2018
    Les Vernets
    19:45

La Bûche de la petite ferme

Préparation des ingrédients

 

Choisissez un moule de grande contenance mais de préférence vide afin que vous n’ayez pas besoin de devoir le nettoyer.

 

Afin de garantir une recette équilibrée, assurez-vous de fournir les deux ingrédients principaux de qualités bien différentes. L’un, malgré son aspect saillant, tendant vers le Migros-Data et l’autre, bien que bugné dans tous les coins, s’offrant une deuxième jeunesse.

 

Pour compléter ces ingrédients, n’ayez pas peur de vous fier à certains produits issus de terroirs étrangers.

 

Déroulement de la recette

 

D’entrée, et dès les 30 premières secondes, mettez énormément de pression sur l’ingrédient proche de la péremption. Cela garantira une recette plus simple à réaliser que si vous vous dites « on va regarder si ça passe quand même ».

 

Afin que le mélange prenne, il vous est même conseiller de mettre presque dès le début une petite partie de cet ingrédient proche de la date limite (qui, pour simplifier la donne, se nommera « pérempt’lion » dans le reste de cette recette) pendant deux minutes sur le côté, vous en aurez besoin plus tard. Veillez toutefois à ne pas laisser l’ingrédient séduisant mais bugné (nommé « Jeune Ève » par la suite) se mettre de côté tout seul, car cela pourrait bien avoir des conséquences.

 

À ce stade, vous n’êtes pas bien avancé car vos deux ingrédients ne sont plus au complet sur votre plan de travail. Et c’est ici que la magie de Noël s’installe… Prenez de quoi réaliser ce fameux « tiers-tiers-tiers » avec un tiers de Neuchâtelois, un tiers de Français et un tiers de Valaisan pour voir la première étape se réaliser : votre recette prend de l’avance !

Une avance qui, comme un bon soufflé, doit être surveillée au grain afin d’éviter de la perdre directement un tout petit plus d’une minute après.

Qu’à cela ne tienne, votre recette, bien qu’au stade initial, a déjà bonne figure ! Et après 20 minutes de préparation, asseyez-vous et buvez un thé !

 

Bien reposé, alors attachez vos slips puisque c’est la partie plutôt canadienne de Pérempt’lion qui va prendre de l’avance sur Jeune Ève.

Jeune Ève qui, grâce à ses jeunes pousses (car en plus d’être un peu bugnée, elle commence à germer) vous permettra toutefois de ne pas voir votre recette dégénérer.

 

Vous êtes arrivés jusqu’ici : cela veut donc dire que si tout ne se passe pas comme prévu, tout ne passe pas trop mal non plus ! Et votre Jeune Ève peut toujours s’appuyer sur ce côté French qui saura vous faire saliver avec des arômes inattendus et surprenants !

 

À 20 minutes de la fin de votre préparation, vous êtes sur le bon chemin ! Les ingrédients sont tous de bonne qualité et votre recette a l’air succulente ! De quoi éviter le fameux coup de barre durant les Fêtes !

 

Une recette digne de ce nom ne serait rien sans une touche d’un produit neuchâtelois parfaitement adapté à la sauce genevoise pour parachever l’œuvre !

Appliquer les dernières touches à votre présentation, ne laissez pas une dernière imperfection vous perturber, même si vous n’êtes qu’à 22 secondes de la fin de votre préparation !

 

 

Votre recette est parfaite ! Et le moule aura finalement été parfait pour l’accueillir ! Il ne vous reste plus qu’à le mettre au four durant environ 3 heures et de belles fêtes vous serons garanties !

 

Grâce à cette Bûche de la Petite Ferme, je ne peux donc vous souhaiter qu’un magnifique Noël, de belles fêtes de fin d’années et au plaisir de vous revoir, dans votre rendez-vous culinaire préféré, dès 2018 !

    Les bières

  • Stéphane Da Costa

    Encore et toujours ! Une aisance technique, qui plus est mise au profit des autres ! La grande classe !
  • Neil Kyparissis

    Annoncé 13e attaquant mais entré en jeu pour combler le vide laissé par Spaling, il a parfaitement tenu son rôle sur le 3e trio d’attaque. « Je suis fier de lui », déclarera Woodcroft.
  • Le reste de l’équipe

    Tout le monde mériterait un rafraîchissement, du cœur, de l’envie et une belle animation offensive, merci pour le beau cadeau de Noël !
  • Kevin Klein

    En 3 matchs, jamais il n’aura terminé une rencontre face au GSHC. Sorti sur blessure hier soir, on espère que ce rafraîchissement lui fera quand même du bien.
  • Mathias Seger

    Pour ta charge sur Romain Loeffel en fin de match. Tu ne crois pas que la liste des blessés à Genève est déjà assez longue ?
  • La pause de l’équipe nationale

    Elle n’aurait pas dû intervenir maintenant ! Avec le jeu présenté par le club, on en veut plus ! Toujours plus ! ENCORE PLUS !