Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • CSKA Moscou
  • 14.08.2018
    Le Sentier
    1-3
  • Dragons de Rouen
  • 16.08.2018
    Le Sentier
  • HC Ajoie
  • 21.08.2018
    Les Vernets
    19:00
  • HC Sierre
  • 25.08.2018
    Graben
    18:00

On n’est pas des chochottes !

Nous avons pu admirer avant le début du match de beaux filaments colorés s’illuminés avec des effets sur le vidéotron ainsi que de la dentelle rouge sous l’affichage du score. Les femmes étaient à l’honneur ce soir et grâce au cameraman nous avons pu voir de belles genevoises aux Vernets, car le hockey est aussi un sport de filles. Le GSHC n’est pas une chochotte car ce soir il se devait de gagner ce match important avant la trêve des jeux olympiques.

 

Servette entre dans la partie comme des Furies entrent en magasin pour les soldes. Les joueurs mettent la pression et ne laissent pas respirer Zurich. Goran reprend ses aises en shootant habilement de sa ligne bleue préférée et loupe de peu les filets. Il y a eu une mêlée devant Mayer, mais heureusement la défense servettienne a réussi à démêler les nœuds zurichois. Holdener et Richard ont tenté de marquer mais aucun autre genevois ne les a suivis. On a pu admirer le moonwalk de Mayer avec en prime un bel arrêt à une main. A la suite d’une charge sur Douay, Suter nous crucifiait. Même Woodcroft voulait en savoir « Pius ».

 

Au début, du 2ème tiers, c’est Rubin qui charge avec plein d’amour un Zurichois au milieu de la glace. Après 2 minutes, le numéro 16 de Zurich, Vey faire un tour en prison. Les défenseurs imitent les attaquants ce soir, en essayant de tirer énormément en direction des filets et Wick y arrive en égalisant. Romy est loin d’être une chochotte, il balance comme il veut les Zurichois contre les bandes. Mayer nous a prouvé toute sa souplesse féminine d’un bel arrêt gymnasiale, si on s’approche trop de sa cage, il utilise ses poings comme ont pu le constater les Zurichois. Un joli contre de Pettersson mais c’est un robuste Mayer qui nous aide. Pendant que Petschenig fait des petits ponts, Roman Wick, lui, se charge de marquer avant la pause, un but sans chichis.

 

Loeffel lui, il fait des poussettes aux Zurichois durant le 3ème tiers, c’est sympa à voir. Les Genevois ont tout essayé pour revenir au score, ils ont même réussi à coucher la défense Zurichoise, mais rien à faire, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas ! (C’est comme les femmes !). Tömmernes se fait taper gratuitement par le numéro 24 de Zurich et répond, et se défend avec un tir puissantisime. Les Aigles ont eu des occasions en powerplay, mais n’ont vraiment pas su les concrétiser. Roman Wick en remet une couche en inscrivant le 1-3. Spaling fait trébucher un Zurichois (si ce n’était pas une chochotte celui-là aussi, il ne serait pas tombé) et s’en va sur le banc et Pettersson en profite pour inscrire le 4-1, on ne l’a pas remarqué du match, mais il arrive à marquer quand même.

 

Avoir une bonne moyenne de spectateurs, c’est bien, mais qu’ils partent à 6 minutes de la fin du match, c’est moins bien, ce sont eux les « chochottes » ! En espérant que la trêve olympique permette de faire le plein d’énergie ! On aura retenu une chose : c’est que G’nève, ce n’est pas des « Chochottes », ils savent se battre, et sortent les griffes comme des Aigles Royaux.

 

On va aller les chercher ces playoffs coûte que coûte !

    Les bières

  • Tanner Richard

    Tu te bats sur tous les pucks et tu patines sur toute la surface de la patinoire
  • Robert Mayer

    Très très solide, t’as pas pu faire grand-chose sur les buts encaissés
  • Goran Bezina

    Tes tirs puissants de la ligne bleue nous avaient manqué
  • L'arbitrage

    Nous n’avons pas la même vue, pénalité fantômes du jeudi soir, bonsoir
  • les blessés

    « Mayday, Mayday » merci de vous remettre de vos blessures pendant la pause des JO
  • Roman Wick

    Tu as le don de marquer ; 2 buts, tombés de nulle part