Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 21.09.2018
    Stade de Glace
    3-0
  • 22.09.2018
    Les Vernets
    3-1
  • 25.09.2018
    Malley
    19:45
  • 28.09.2018
    Les Vernets
    19:45

Quennec, comme si de rien n’était (Le Matin)

Hier, le propriétaire désargenté de GE Servette était de passage dans les vestiaires des Vernets après l’entraînement, où Damien Riat ne s’assiéra plus la saison prochaine.

 

M. Quennec, s’il vous plaît, est-il possible de vous poser quelques questions? «Passez par notre chef de presse, Arnaud Cogne, pour solliciter une interview.»

 

M. Gillis, s’il vous plaît, est-il possible de vous poser quelques questions? «Passez par le service de communication du club pour adresser votre demande. Bonne fin de journée.»

 

Ces deux scènes se sont produites hier aux Vernets, 75 minutes après la fin de l’entraînement de la première équipe auquel Lorne Henning et Mike Gillis ont assisté. Avant de faire une apparition aux vestiaires en compagnie de Hugh Quennec, donc, comme si de rien n’était. Vu la situation financière catastrophique à laquelle le GSHC doit faire face, cette sérénité a de quoi surprendre. L’occasion était pourtant magnifique de poser ces questions qui fâchent à ces deux membres du conseil d’administration de la SA, qui nous ont poliment éconduits:
1. Comment ferez-vous pour payer les salaires de janvier des employés du club?
2. Comment ressentez-vous la tentative de rachat des actions menées en ce moment par un groupe d’une dizaine de personnes, au sein duquel figurent deux anciens dirigeants du club et plusieurs personnes membres de clubs de soutien historiques du GSHC?
3. Comment imaginez-vous renflouer le trou de huit millions de francs suisse qui apparaîtra en fin de saison?

 

Chou blanc – voilà ce qui s’appelle se murer dans le silence.

 

Vu les circonstances, cette attitude inquiète énormément de monde à Genève, y compris les joueurs (lire «Le Matin» d’hier). Selon nos informations, il y en a un en fin de contrat qui a d’ores et déjà décidé de quitter un navire dont personne ne sait s’il arrivera à bon port le printemps prochain, à savoir Damien Riat. Est-ce parce que le jeune et talentueux attaquant de 20 ans en a assez des incertitudes qui entourent le GSHC? Peut-être. Toujours est-il que le Genevois, qui a participé à deux Mondiaux M18 et deux Mondiaux M20, fera à coup sûr le bonheur du prochain club dont il portera le maillot. Il pourrait s’agir de FR Gottéron ou du HC Bienne, a-t-on entendu. Jusqu’à présent, il a disputé 135 matches pour le compte des «grenat», durant lesquels il a inscrit 25 buts et 32 assists.