Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 19.03.2019
    PostFinance Arena
    4-3AP
  • 21.03.2019
    Les Vernets
    2-3AP

Raaah ça y était presque !

Le jeune Gold n’a plus qu’une idée en tête depuis qu’il a battu le maître précédent : défier le conseil des 3 pour devenir maître de la région à son tour. Le premier adversaire est l’expérimenté Brice.

 

Le duel a commencé il y a peu mais risque de durer un certain moment. Alors qu’on aurait parié sur une domination manifeste de Brice, Gold montre toute sa dévotion et rivalise largement avec son adversaire. Il a mis le premier combattant de Brice KO et en a donc plus que 3 à battre pour gagner.

 

La pression que Gold met dès le départ affecte Brice. Il n’est pas loin du coup critique d’entrée de jeu ce qui pourrait être un sérieux avantage tant cette rencontre s’annonce serrée. Cible de ces premières attaques, Brice devient vite confus. Il ne parvient pas à créer une attaque digne de ce nom pendant une longue période.

 

L’espoir nait chez Gold car il croit pouvoir capitaliser sur cette confusion. Malheureusement, rien n’y fait. Les attaques de Gold sont imprécises et c’est Brice qui reprend ses esprits en premier en assénant un coup bien placé. Il prend donc l’avantage.

 

Gold se démène, il veut vraiment revenir à hauteur. Il utilise Pilonnage, mais cela échoue ! Les attaques s’équilibrent alors. Les combattants rugissent pour tenter de prendre l’avantage offensif mais ce n’est pas très efficace.

 

C’est alors que Brice utilise Projection sur Gold. Ça aurait pu faire mouche mais heureusement Gold évite l’attaque. Le repos n’est que de courte durée car l’attaque suivante ne se fait pas attendre. La Riposte de Brice fait mouche et l’écart se creuse entre les deux combattants.

 

Gold est bien décidé à ne pas se laisser faire. Il emploie toute sa capacité d’Effort pour revenir à hauteur. C’est super efficace ! Une partie de l’écart est effacée mais il en reste la moitié. Les affrontements sont vifs de pars est d’autre. Gold lance une attaque prometteuse mais il trébuche. Il se dépêche alors de se mettre à l’Abri car Brice revient très fort.

 

Le combat est intense et Gold veut le remporter. Il utilise alors Frénésie et met son corps dans la bataille. Le coup est critique, l’écart est comblé et il ne reste aux combattants qu’un point d’énergie. Le premier touché sera KO.

 

Gold reste concentré, il sait que tout peut aller très vite. Il tente un Prélèvement Destin pour envoyer son adversaire au tapis mais avant qu’il ait pu bouger, Brice lance une vive-attaque qui fait mouche et le met KO.

 

Alors que la Robustesse de Gold était évidente, c’est le Sang-Froid de Brice qui marque cette opportunité parfaitement saisie.

 

Il ne reste donc plus que 2 essais pour Gold de remporter ce duel, mais le combat est encore long. Lui et ses supporters doivent garder espoir.

    Les bières

  • L'énergie

    Cette équipe est métamorphosée depuis le passage en mode playoffs. Même les éléments qualifiés de lents il y a peu se distinguent par l’intensité apportée.
  • Le public

    Le match contre Zurich a fait le plus grand bien. Le public était réveillé est actif comme rarement à ce stade de la compétition pour notre plus grand plaisir.
  • L'arbitrage

    Si d’habitude il est plutôt conspué, force est de constater que contre Berne on a rarement eu un arbitrage aussi propre. La ligne était stricte mais tenue, que ça continue !
  • Ce changement de ligne

    Il restera longtemps gravé comme la latte de Mathieu Carle en 2013. Difficile de dire comment untel ou untel aurait dû agir mais tout le monde regrettera ce raté rageant.
  • Thomas Rüfenacht

    Détestable comme adversaire, surement appréciable comme coéquipier.
  • Le beatbox

    Le performeur était sans doute très bon, mais je doute de la pertinence de la démarche. On avait vu avec le guitariste que le show live comme ça, ça ne rend rien.