Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • HK Ardo Nitra
  • 13.08.2019
    Le Sentier
    6-1
  • CSKA Moscou
  • 15.08.2019
    Le Sentier
  • Sparta Prague
  • 21.08.2019
    SAP Arena, Mannheim
    16:00
  • Adler Mannheim
  • 23.08.2019
    Heilbronn Arena
    12:30

Rapperswil-GSHC : "A Rappi"

Quand quelque chose vous déprime, la musique est souvent un échappatoire idéal. Un match de hockey n'échappe pas à ça.

 

Histoire d'oublier notre "magnifique" performance sur la glace des derniers du classement, on a donc décidé de ressortir un de nos atouts préférés de notre manche : "Les Enflures". Aujourd'hui, c'est Michel Sardou et son célèbre titre "En chantant" qui passe entre nos mains.

 

Pour ceux qui ne connaitraient pas ce grand classique, n'hésitez pas à vous rendre ICI pour vous mettre la mélodie en tête.

 

Le remix

A Rappi

     

L'originale

En chantant

A Rappi
Un mardi ou un samedi
C’est jamais un dép sexy
A Rappi

 

Y gagner est très très rare
Souvent la tête basse on r’part
De Rappi

 

Perdre là-bas c’est pas marrant
Mais ça arrive bien souvent 
A Rappi

 

Et c’est tellement plus mignon
De se faire traiter de con
En bourbine

 

Perdre c’est jamais marrant
C’est plus désespérant 
A Rappi

 

Le premiers tiers est pourri
Nos joueurs sont des zombies
A Rappi

 

Quand on encaisse le premier 
On joue les vieux habitués
A Rappi

 

J’étais si content d’Roland
Quand il l’a poussée dedans
A Rappi

 

Mais je n’peux pas m’expliquer
Qu’ils n’aient pas continué
A jouer

 

Perdre c’est jamais marrant
C’est plus désespérant 
A Rappi

 

Tous nos joueurs sont en galère
Dans l’premier et l’deuxième tiers
A Rappi

 

Après Zoug et pis Ambri
La victoire s gagne aussi
A Rappi

 

Mais on parle d’une patinoire
Où l’on broie souvent du noir
A Rappi

 

Quelque soit notre contingent
A l’a souvent dans les dents
A Rappi

 

Perdre c’est jamais marrant
C’est plus désespérant 
A Rappi

 

Quand on peut y croire enfin
Il y a toujours un patin 
A Rappi

 

Bezina qui la dévie
Et ce soir pas d’pénaltys
A Rappi

Quand on y r’tournera en mars
On aimerait bien qu’sur la glace
De Rappi

 

On retrouve nos vraies valeurs
De l’orgueil chez nos joueurs
A Rappi

 

Perdre c’est jamais marrant
C’est plus désespérant 
A Rappi

 

Quand on jouait au Lido
C’était pas beaucoup plus beau
A Rappi

 

Et bien des années plus tard
On s’rappelle d’une soirée noire
A Rappi

 

C’était même très inquiétant 
D’en prendre 10 en 3 tiers-temps
A Rappi

 

Mais ce n’est pas plus mignon
De perdre en prolongations
A Rappi

 

En chantant
Quand j'étais petit garçon,
Je repassais mes leçons
En chantant

 

Et bien des années plus tard,
Je chassais mes idées noires
En chantant.

 

C'est beaucoup moins inquiétant
De parler du mauvais temps
En chantant

 

Et c'est tellement plus mignon
De se faire traiter de con
En chanson.

 

La vie c'est plus marrant,
C'est moins désespérant
En chantant.

 

La première fille de ma vie,
Dans la rue je l'ai suivie
En chantant.

 

Quand elle s'est déshabillée,
J'ai joué le vieil habitué
En chantant.

 

J'étais si content de moi
Que j'ai fait l'amour dix fois
En chantant

 

Mais je n'peux pas m'expliquer
Qu'au matin elle m'ait quitté
Enchantée.

 

L'amour c'est plus marrant,
C'est moins désespérant
En chantant.

 

Tous les hommes vont en galère
A la pêche ou à la guerre
En chantant.

 

La fleur au bout du fusil,
La victoire se gagne aussi
En chantant.

 

On ne parle à Jéhovah,
A Jupiter, à Bouddha
Qu'en chantant.

 

Qu'elles que soient nos opinions,
On fait sa révolution
En chanson.

 

Le monde est plus marrant,
C'est moins désespérant
En chantant.

 

Puisqu'il faut mourir enfin,
Que ce soit côté jardin,
En chantant.

 

Si ma femme a de la peine,
Que mes enfants la soutiennent
En chantant.

Quand j'irai revoir mon père
Qui m'attend les bras ouverts,
En chantant,

 

J'aimerais que sur la terre,
Tous mes bons copains m'enterrent
En chantant.

 

La mort c'est plus marrant,
C'est moins désespérant
En chantant.

 

Quand j'étais petit garçon,
Je repassais mes leçons
En chantant

 

Et bien des années plus tard,
Je chassais mes idées noires
En chantant.

 

C'est beaucoup moins inquiétant
De parler du mauvais temps
En chantant

 

Et c'est tellement plus mignon
De se faire traiter de con
En chanson.

    Les bières

  • Kevin Romy

    Il a mis le temps à démarrer la machine, mais ses de
  • Lennart Petrell

    Son travail n’est pas visible sur le feuille de match, mais quel boulot accompli hier soir !
  • Roland Gerber

    Il ne marque pas souvent et pas grand monde d’autre ne la mérite : ça fait donc deux raisons de la lui donner.
  • La concentration

    Un but après 13 secondes, un autre à 17 secondes de la fin du premiers tiers et enfin un 17 secondes après avoir marqué le 2-1 : que des moments-clé mal négociés.
  • Alexandre Picard

    Alors ok il ne fait pas un match exécrable et en plus il (re)marque, mais pour la deuxième fois en deux matches, une de ses fautes débiles lui vaut deux minutes et nous coûte un but. 3 mauvaises bières et 3 matches alors qu'on l'adore : Reprends toi vite,
  • Eliot Berthon

    Malgré son joli assist, on peine à lui trouver une place « juste » dans l’alignement.