Le site non-officiel et déjanté du Genève-Servette Hockey Club
  • Les Bières
  • Les enflures
  • Forum
  • 19.03.2019
    PostFinance Arena
    4-3AP
  • 21.03.2019
    Les Vernets
    2-3AP
  • HC Sierre
  • 09.08.2019

    19:00
  • HK Ardo Nitra
  • 13.08.2019
    Le Sentier
    19:30

Saison 2008/2009

Classement
Pos. MVDVapDapVtabDtabButsDiff.Pts
6GSHC5022215002157:140+1778

 

Parcours

Défaite 4-0 contre Kloten en 1/4 de finale

Commentaires

Attentes

 

Si la défaite en finale des séries la saison précédente contre le « Z » avait laissé un goût amer, on n’espérait pas moins qu’un finale, voire justement le titre tant attendu, pour la saison 2008/2009. Puisque notre effectif de la saison passée nous avait permis d’atteindre la finale, le recrutement de l’intersaison devait logiquement nous permettre de viser plus haut…

 

Transferts

 

Au rayon des départs, pas de grosses pertes durant l’été sinon peut-être celles de Kirby « Sheriff » Law et de Laurent Meunier, dans une moindre mesure les frères Bonnet partis réchauffer des oreilles ailleurs, ou encore un certain Kevin Le Moine dont je vous avoue que je n’ai aucun souvenir (désolé pour lui s’il lit ces lignes).

 

Du côté des arrivées l’été 2008 a en revanche été passablement chargé, avec quelques beaux noms en prime. Le premier annoncé au mois d’avril est depuis devenu un pilier de notre défense : l’inévitable Daniel Vukovic en provenance de Michigan State University, il avait à l’époque 22 ans (ça ne nous rajeunit pas). Toujours en défense, l’été 2008 a vu apparaître dans notre effectif (mais pas sur la glace) le nom d’un certain Frédéric Iglesias, ainsi que celui de Fernando Heynen, lequel jouera 31 matchs mais ne restera grenat qu’une saison.

 

En zone offensive on accueillait cet été-là pour la première fois Daniel Rubin ; le petit Reto Suri qu’on regardera ensuite partir avec regrets du côté de Rapperswil ; et en provenance de l’étranger Byron Ritchie qui ne restera finalement qu’une saison avant d’aller tâter de la KHL pour finalement revenir en Suisse deux ans plus tard pour aller dresser des plantigrades du côté de la capitale. Tony Salmelainen constitue le dernier import de marque de cette saison 2008/8009, lui qui marquera son nom dans l’histoire du GSHC au sein de la « SDS » la saison suivante.

 

Last but not least comme dirait Chris, on doublait le poste de deuxième gardien cette année-là avec l’arrivée à seulement 16 ans du Benjamin de la famille Conz.

 

Bilan

 

Si le recrutement estival, les 9 matchs victorieux de la phase préparatoire ainsi que la bonne nouvelle de la prolongation pour 5 années de plus de notre capitaine Goran pouvaient laisser présager du meilleur pour la saison qui allait suivre, la réalité fut malheureusement différente. Les grenats enchainent le bon à domicile contre le moins bon à l’extérieur, mais ce sont surtout les blessures et les suspensions qui ont pénalisé le GSHC durant la saison 2008/2009.

 

Du côté de l’infirmerie, si on sait tous que les blessures font partie de notre sport préféré, on perdait quelques semaines seulement après le début du championnat Martin Höhener grièvement blessé suite à un accident de scooter qui avait marqué les mémoires et dont la saison se terminait donc prématurément à la mi-novembre. Mis à part Martin, et rien que sur la première moitié de la saison régulière, Aubin, Mercier, Vukovic, Conz, Salmelainen, Keller, Gobbi, Fedulov, Rivera, Breitbach, Déruns, Augsburger, Cadieux, Heynen et Mona viendront garnir notre liste des blessés.

 

Ajoutez à cela les petites attentions de nos amis zébrés à l’égard de nos Boys (Vigier, Aubin et Bezina rien que pour la première moitié de la saison) et vous vous souviendrez pourquoi le GSHC avait passé noël qu’à une décevante 6ème place au classement.

 

La seconde moitié de cette saison 2008/2009 ne fut pas franchement meilleure que la première et la malchance semblait ne pas vouloir quitter l’infirmerie genevoise qui ne désemplissait pas. L’équipe continue d’alterner le mauvais, le bon et parfois le très bon à l’image de sa victoire 5 à 1 contre le SCB à la Postfinance Arena, SCB qui terminera à la première place de la saison régulière.

 

Le GSHC pour sa part terminait à la 6ème place, qualifié pour les Playoffs durant le premier tour desquels on retrouvait Kloten, bête noir des grenats ce qui ne laissait rien augurer de bon. Et malheureusement ce n’était pas cette année-là que nos boys allaient faire mentir les statistiques puisqu’il n’avait fallu que 4 matchs aux aviateurs pour envoyer nos joueurs en vacances.

 

Au final, malgré une saison précédente réussie et un recrutement prometteur à l’été 2008, la saison 2008/2009 se révélait évidemment décevante. Si un réflexe naturel consisterait à mettre ce résultat sur les blessures et les absences, force est d’admettre que l’alchimie sur la glace n’était pas au rendez-vous. Il ne nous restait alors plus qu’à espérer que la formule serait retrouvée pour la saison suivante.

 

Joueur de la saison

 

Qui d’autre que Juraj Kolnik qui, avec ses 25 buts et 47 assists pour un total de 72 points, devient le premier genevois Topscorer de LNA. Pour sa seconde saison en grenat, le joueur slovaque confirme qu’il est une pièce maitresse dans le système offensif des aigles.

 

Flop de la saison

 

La tentative de vol de notre emblème à plumes. Non pas que notre Sherkan ait décidé de voler de ses propres ailes ou d’entamer une migration, mais bien qu’un personnage mal intentionné l’avait dérobé dans le parc des aigles du Léman. Fort heureusement une mobilisation exemplaire avait permis de le retrouver après 36 heures seulement. N’en reste pas moins que pour vouloir voler un aigle il faut quand même être sacrément à la ramasse.

 

Ce qui aurait pu tout changer

 

Un simple moyen de locomotion.

 

Si Martin Höhener avait conduit un Hummer à la place de son scooter, son accident ne se serait soldé que par une griffure sur un parechoc en titane ; quelques semaines plus tard la panne de sa direction assistée lui permettait de se muscler les bras plus qu’aucun autre joueur de la ligue, il acquérait ainsi le tir le plus puissant du championnat. Lors d’un match à Zoug un puck décoché par celui qui serait alors devenu Martin « Hulk » Höhener perforait le plexiglas et terminait sa course contre la boîte crânienne d’un certain R. Steinmann qui devait alors accepter de passer les 15 années suivantes dans une chambre noire sans contact extérieur pour soigner sa commotion.

 

Ainsi à l’abri de décisions arbitrales subjectives, le GSHC pouvait poursuivre sa saison tranquillement. Devant le coup de pub offert au monde par Hulkhener, Hummer décidait de sponsoriser le GSHC à hauteur de 50 millions par saison, Chris pouvait ainsi enfin faire sortir Sakic de l’aéroport et également recruter Ovechkin et Crosby. Avec la meilleure attaque du championnat et le meilleur défenseur de la planète, les aigles passaient sans encombre chaque ronde des séries finales pour remporter le titre sur une ultime victoire 26 à 2, trop facile. Chris aurait alors décidé l’année suivante de créer la GHL, Global Hockey League, pour y inviter les meilleures équipes de NHL et KHL qui n’auraient pu que constater les années suivantes l’ultra-domination genevoise sur le hockey mondial.

 

GSHC on the top of the world ; rideau.

 

Le moment fort de la saison

 

La volée mise au champion en titre à la veille de noël. Le 23 décembre au soir pour le dernier match de l’année 2008, c’est Zurich qui se déplace aux Vernets ; l’équipe tenante du titre et future championne d’Europe arrive évidemment avec les faveurs de la statistique mais ce soir-là, les servettiens ont décidé d’offrir un beau cadeau à leurs supporters. Plus précisément 7 cadeaux puisque ce ne sont pas moins de 7 buts que les grenats enfileront à Sulander. A l’autre bout de la patinoire Conz se montre très solide et n’accorde qu’un seul goal aux zurichois ; score finale 7 à 1 : joyeux noël !

Résultats